Coronavirus : attestation sur l'honneur et justificatif pour revenir de vacances de la Toussaint

Par Cécile D. · Publié le 30 octobre 2020 à 10h21 · Mis à jour le 30 octobre 2020 à 10h27
Si le confinement débute vendredi 30 octobre 2020, une certaine souplesse est prévue pour ce retour des vacances de la Toussaint : Jean Castex assure qu'une simple attestation sur l'honneur est nécessaire pour se déplacer et rentrer chez soi le week-end du 31 octobre et 1er novembre 2020. Notez qu'un justificatif de domicile vous sera également réclamé pour justifier de votre adresse de résidence.

Le deuxième confinement commence vendredi 30 octobre 2020, quelques jours avant la fin des vacances de la Toussaint en France. De nombreux français ont quitté leur domicile pour l'occasion, et se retrouvent loin de chez eux à l'annonce de ce confinement qui nous obligent à ne plus bouger pendant plusieurs semaines. Pas de panique cependant, Jean Castex l'assure, une grande souplesse sera observée vis-à-vis des déplacements ce week-end, afin de permettre à tous de rejoindre leur domicile.

Pour pouvoir rentrer chez soi ce week-end du 31 octobre et 1er novembre, pas besoin de la nouvelle attestation de déplacement. « Il n'y aura pas trop de formalisme, une simple attestation sur l'honneur suffira pour se déplacer », précise Jean Castex. Une lettre, signée par vous, qui stipule que vous quittez tel lieux pour regagner votre domicile, situé à tel autre endroit.

Pensez à vous munir également d'un justificatif de domicile, il vous sera demandé pour justifier de votre adresse de résidence.

Coronavirus : attestation sur l'honneur et justificatif pour revenir de vacances de la ToussaintCoronavirus : attestation sur l'honneur et justificatif pour revenir de vacances de la ToussaintCoronavirus : attestation sur l'honneur et justificatif pour revenir de vacances de la ToussaintCoronavirus : attestation sur l'honneur et justificatif pour revenir de vacances de la Toussaint

Quelques temps auparavant, le ministre des transports expliquaient qu'il n'y aura « pas un train supprimé, ni jeudi, ni vendredi, ni samedi, ni dimanche ». Il a par ailleurs « demandé à la SNCF et à Air France de communiquer très clairement en disant que l'ensemble des services de transports programmés sont maintenus jusqu'à dimanche inclus. »

L'objectif est d'ailleurs d'éviter de voir se développer des « afflux en gare demain matin ou samedi matin». Le ministre insiste: «Vous avez réservé votre billet, vous prenez votre billet comme prévu. » Cela ne veut pas dire que la règle du « chacun chez soi » ne s'appliquera pas dès vendredi. « Les dispositifs de contrôle seront en place, mais il y aura beaucoup de pédagogie » précise-t-il.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche