Coronavirus et confinement : les déplacements entre les régions interdits

Par Rizhlaine F. · Photos par My B. · Publié le 28 octobre 2020 à 21h21 · Mis à jour le 31 octobre 2020 à 18h01
L'annonce est tombée : ce mercredi 28 octobre 2020 le président Emmanuel Macron confirme un reconfinement national. Parmi les règles de ce deuxième confinement se trouve l'interdiction de déplacements d'une région à l'autre : après les retours de vacances de la Toussaint, plus question de quitter sa région avant au moins le 1er décembre 2020?.

L'épidémie de coronavirus s'accélère et la France se voit ainsi touchée par une deuxième vague de contaminations dès cet automne. Les restrictions s'étaient alors multipliées afin de garder le contrôle sur la situation sanitaire et d'éviter un reconfinement. Néanmoins, ce mercredi 28 octobre 2020 les français doivent se rendre à l'évidence : le président Emmanuel Macron annonce un deuxième confinement national

Si ce deuxième confinement est légèrement plus souple que le précédent, les français devront néanmoins s'adapter à cette nouvelle mesure qui limite leurs déplacements. Elle signe le retour des attestations de déplacement dérogatoire sur l'ensemble du territoire mais pas seulement. Le chef d'état a également confirmé l'interdiction des déplacements inter-régions. Mais attention, il ne s'agit pas du retour de la règle des 100km.

Ainsi à l'exception des retours de ce week-end marquant la fin des vacances de la Toussaint, il ne sera plus question de partir en week-end. À moins qu'un motif impérieux permis par l'attestation ne nous y contraigne, on ne sera alors pas autorisé à quitter la région de notre lieu de confinement jusqu'à la levée de la mesure. Celle-ci devrait durer au moins jusqu'au 1er décembre 2020.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche