Confinement de mars vs confinement d'octobre : quelles différences à Paris et en France ?

Par Rizhlaine F. · Photos par My B. · Publié le 30 octobre 2020 à 15h44 · Mis à jour le 3 novembre 2020 à 11h51
Depuis ce vendredi 30 octobre 2020, la France est à nouveau confinée pour contrer la deuxième vague d'épidémie de coronavirus. Cependant ce reconfinement est légèrement plus souple que le précédent. Alors concrètement quelles sont les différences entre les deux confinements en France ? On fait le point.

Cette fois, on y est : une seconde vague d'épidémie de coronavirus frappe la France cet automne et l'ensemble du pays se retrouve confiné à nouveau. Cependant à la différence du confinement de mars, ce reconfinement d'automne est légèrement plus souple que le précédent. Alors, quelles différences entre le premier et le deuxième confinement ? On fait le point à Paris et en France.

En France

  • Certains établissements scolaires restent ouverts

Coronavirus : les écoles et universités représentent un tiers des foyers de contamination Coronavirus : les écoles et universités représentent un tiers des foyers de contamination Coronavirus : les écoles et universités représentent un tiers des foyers de contamination Coronavirus : les écoles et universités représentent un tiers des foyers de contamination Coronavirus et reconfinement national : les crèches et les écoles resteront ouvertes
Face à la hausse inquiétante du nombre de nouveaux cas de Covid-19 dans le pays, Emmanuel Macron a annoncé un reconfinement national lors de sa nouvelle allocution télévisée ce mercredi 28 octobre. Ce nouveau confinement entrera en vigueur dans la nuit de jeudi à vendredi. Toutefois, les crèches, les écoles maternelles et primaires ainsi que les collèges et lycées resteront ouverts. On vous en dit plus.

  • Une nouvelle attestation est prévue pour les élèves se rendant dans leur établissement scolaire :

Visuel Paris métroVisuel Paris métroVisuel Paris métroVisuel Paris métro Coronavirus : les nouvelles attestations à imprimer pour les déplacements 20km et shopping
La France est à nouveau confinée dès ce vendredi 30 octobre pour contrer l'épidémie de coronavirus. Et qui dit confinement dit retour des attestations de déplacement dérogatoire : pour ce reconfinement, 3 attestations sont mises en place afin de vous permettre de justifier vos sorties. Ces documents sont à imprimer, à copier sur papier libre ou à remplir sur smartphone, notamment via l'application TousAntiCovid.

  • Accompagner son enfant à l'école devient un nouveau motif de déplacement dérogatoire

Coronavirus : les salariés arrêtés pour garde d'enfants passent en chômage partielCoronavirus : les salariés arrêtés pour garde d'enfants passent en chômage partielCoronavirus : les salariés arrêtés pour garde d'enfants passent en chômage partielCoronavirus : les salariés arrêtés pour garde d'enfants passent en chômage partiel Coronavirus : quelle attestation pour amener un enfant à l'école, à la crèche et en sortie scolaire
Avec le reconfinement, une attestation pour accompagner les enfants à l'école, au collège ou à la crèche et chez l'assistante maternelle ou autre nourrice, est obligatoire. Oui, mais quelle attestation prendre ? Faut-il la remplir tous les jours ? Est-ce que les assistantes maternelles et les grands-parents peuvent accompagner les enfants à l'école avec cette attestation ? On vous répond.

  • Certaines enseignes obtiennent une dérogation pour ouvrir malgré le confinement

Les magasins Fnac-Darty restent ouverts pendant le confinementLes magasins Fnac-Darty restent ouverts pendant le confinementLes magasins Fnac-Darty restent ouverts pendant le confinementLes magasins Fnac-Darty restent ouverts pendant le confinement Les magasins Fnac-Darty restent ouverts pendant le confinement
Alors que le confinement est mis en place sur l'ensemble du territoire, les enseignes Fnac-Darty comptent bien utiliser la dérogation accordée à certains commerces pour subvenir aux besoins des télétravailleurs pour garder leurs magasins ouverts.

  • Le montant de l'amende en cas de récidive a été revu

Amende confinement : les policiers ne sont plus les seuls à pouvoir sanctionnerAmende confinement : les policiers ne sont plus les seuls à pouvoir sanctionnerAmende confinement : les policiers ne sont plus les seuls à pouvoir sanctionnerAmende confinement : les policiers ne sont plus les seuls à pouvoir sanctionner Coronavirus : Le montant de l'amende confinement
Alors que qu'une deuxième vague d'épidémie de coronavirus touche la France, le territoire est à nouveau confiné. Une mesure qui signe le retour des attestations de déplacement dérogatoire mais aussi de l'amende confinement. Alors, que risque-t-on en cas d'infraction ?

  • Les parcs et jardins restent ouverts

Coronavirus : les parcs et jardins resteront ouverts pendant le reconfinementCoronavirus : les parcs et jardins resteront ouverts pendant le reconfinementCoronavirus : les parcs et jardins resteront ouverts pendant le reconfinementCoronavirus : les parcs et jardins resteront ouverts pendant le reconfinement Coronavirus : les parcs et jardins resteront ouverts pendant le reconfinement
Suite à l’annonce d’un reconfinement général, afin de limiter la propagation du Coronavirus dans le pays, plusieurs interrogations restent encore en suspens. Concernant les parcs et jardins, Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, a confirmé ce 29 octobre qu’ils resteront bien ouverts. L'occasion pour les Français de s'oxygéner un peu en cette difficile période de crise sanitaire.

  • Les lieux de cultes restent ouverts

Reconfinement et lieux de culte : les évêques demandent à Macron de maintenir l'exercice du culteReconfinement et lieux de culte : les évêques demandent à Macron de maintenir l'exercice du culteReconfinement et lieux de culte : les évêques demandent à Macron de maintenir l'exercice du culteReconfinement et lieux de culte : les évêques demandent à Macron de maintenir l'exercice du culte Reconfinement : les lieux de cultes restent ouverts pour la Toussaint, cérémonies interdites
Au lendemain de l'allocution du président Macron ce mercredi 28 octobre 2020 qui a précisé la mise en place d'un reconfinement, le Premier ministre Jean Castex a détaillé les nouvelles mesures restrictives. Dans l'épisode 2 du confinement à l'échelle nationale, les lieux de cultes sont autorisés à rester ouverts. Le gouvernement prévoit une tolérance pour les fêtes de la Toussaint. Les cérémonies sont interdites.

À Paris

  • Le stationnement reste payant

Déconfinement : dès le 11 mai, le stationnement redevient payant à Paris Déconfinement : dès le 11 mai, le stationnement redevient payant à Paris Déconfinement : dès le 11 mai, le stationnement redevient payant à Paris Déconfinement : dès le 11 mai, le stationnement redevient payant à Paris Confinement à Paris : cette fois le stationnement ne sera pas gratuit
Lors du premier confinement, la Ville de Paris avait rendu le stationnement gratuit. 6 mois après le déconfinement, la capitale est à nouveau confinée mais cette fois les automobilistes ne pourront pas profiter de cet avantage : le parking reste payant pendant ce reconfinement.

Informations pratiques

Dates et Horaires
À partir du 30 octobre 2020

×
    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche