Vacances au ski : "il est trop tôt" pour réserver, d'après Borne

Par Elodie D. · Publié le 19 novembre 2020 à 12h21 · Mis à jour le 19 novembre 2020 à 12h31
Selon Élisabeth Borne, il “est trop tôt” pour réserver ses vacances de Noël au ski. La ministre du Travail dit chercher une solution pour les stations et les saisonniers, pour leur assurer des revenus, mais ne peut garantir une ouverture des stations pour Noël.

Invitée de Bourdin sur BFMTV ce matin, la ministre du Travail Élisabeth Borne a été questionnée sur le devenir des stations de ski, alors que la saison aurait dû débuter début novembre. À la question de savoir si les Français pouvaient réserver leurs vacances au ski, la ministre s'est voulue mitigée.

Elle explique : “Quand on voit les indicateurs sanitaires (...) notamment en Auvergne-Rhône-Alpes, où on a beaucoup de stations de sport d’hiver, c’est une des régions qui a la plus forte saturation (...) et faire arriver, dans ce contexte, beaucoup de touristes [avec le risque] de se casser la jambe et de devoir aller à l'hôpital, au moment où les capacités hospitalières sont saturées, c’est vrai que ça semble difficile”.

Alors, pourquoi parler d'une ouverture des stations ? Élisabeth Borne répond qu'elle ne peut pas se prononcer sur les conditions ni la date de la réouverture des stations de ski, mais souhaite rassurer les exploitants et les saisonniers. Les saisonniers ont souvent des contrats réguliers "pour toute la saison touristique" attendent de savoir s'ils seront embauchés. La ministre du Travail souhaite que les embauches se fassent dès à présent, avec l'affirmation que les exploitants pourront mettre en place une activité partielle.

De son côté, le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, a annoncé que ”100% des trains sont ouverts à la réservation”, assurant que l'on pourra toujours se faire rembourser.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche