Acheter à Paris : la plateforme des produits commercialisés et fabriqués à Paris bientôt disponible

Par Alexandre G. · Publié le 20 novembre 2020 à 13h32 · Mis à jour le 20 novembre 2020 à 13h32
Pendant le reconfinement, la guerre commerciale entre les petits commerces obligés de fermer et les géants du numérique comme Amazon atteint son paroxysme. Des élus de Paris se mobilisent pour mettre en place une plateforme 100% parisienne dont le but est de permettre aux habitants d'acheter uniquement des produits provenant directement des commerces de la capitale. Une opération "anti-Amazon" qui se veut "respectueuse" des livreurs et de l'environnement. On fait le point.

Comment lutter contre Amazon et les plateformes de livraison pendant le confinement ? Tandis que les commerces de Paris doivent maintenir leurs portes fermées au moins jusqu'au 28 novembre en raison des mesures de confinement encore en vigueur, les plateformes de e-commerce comme Amazon remplissent les carnets de commandes.

Une situation qui déplait fortement aux élus de la capitale : mercredi 18 novembre 2020, lors du dernier Conseil de Paris, certains d'entre eux - le groupe PCF- ont même proposé la création d'une plateforme "anti-Amazon", qui serait baptisée "Acheter à Paris". La veille, des associations et d'autres personnalités politiques importantes comme la maire de Paris Anne Hidalgo signaient la pétition "#NoëlSansAmazon" pour s'engager à ne pas utiliser Amazon pour leurs achats de Noël. 

Mais alors, à quoi ressemblera cette plateforme 100% parisienne ? Pour l'heure, le projet est encore en phase de préparation et devrait vraisemblablement rapidement voir le jour, avant la mi-décembre. Si l'amendement autorisant la mise en place de la plateforme a déjà reçu le même mercredi un vote favorable des élus de Paris, aucune date précise n'a encore été arrêtée. Dans les prochains jours, l'adjointe à la mairie de Paris chargée du commerce et de l'artisanat, Olivia Polski, doit s'attaquer au problème avec les représentants des commerces de la capitale

Avant cela, l'élue communiste Barbara Gomes, à l'origine de l'initiative, explique les contours du projet à nos confrères de 20minutes. "Les commerçantes et commerçants parisiens sont désespérés et ressentent un réel sentiment d'injustice. Amazon et ses comparses continuent de voir leurs bénéfices augmenter au détriment des petits commerces. La Ville de Paris peut avoir un rôle de premier plan contre ce phénomène. Créons notre propre Amazon parisien respectueux du droit social et de l'environnement", appuie-t-elle au quotidien. 

Mais alors, qu'est-ce que l'on pourrait retrouver sur "Acheter à Paris" ? Avant tout des produits issus des petits commerces de Paris, avec un accent mis sur ceux qui les fabriquent eux-mêmes. Livres, meubles, jouets, épiceries fines : la plateforme numérique veut recenser tout ce qui se crée et se vend à Paris. Petit bonus : on pourrait même localiser sur une carte de Paris intégrée les commerçants avec qui on veut faire affaire. 

Aussi, le projet souhaite porter une attention toute particulière aux méthodes de livraison. "L'idée est ne pas faire des livraisons à n'importe quelle condition", explique Barbara Gomes à 20minutes. Pour garder une cohérence avec des valeurs chères aux élus, "les livraisons seront effectuées en respectant les droits du travail et de l'environnement. Et avec des mobilités douces", soutient-elle. Concrètement, ce sont des "coopératives de livreurs" qui seraient en charge de la livraison. De quoi redonner de l'espoir aux commerçants de la capitale. 

Informations pratiques

Lieu

Paris
75 Paris

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche