Confinement : pour aider ses commerçants, la mairie du 16e lance sa propre plateforme numérique

Par Alexandre G. · Publié le 20 novembre 2020 à 17h08 · Mis à jour le 20 novembre 2020 à 17h08
Alors que la guerre commerciale entre les plateformes de livraison et les petits commerces, toujours fermés en raison du confinement, fait rage, la mairie du 16e arrondissement annonce le lancement de son propre service numérique baptisé "Paris16shopping.fr" à partir du 23 novembre 2020. Un site web qui proposera uniquement des produits commercialisés ou fabriqués par les commerçants du quartier.

Désormais, les commerçants du 16e arrondissement de Paris peuvent se targuer d'avoir leur propre Amazon. Tandis que les commerçants français maintiennent leurs boutiques fermées au public depuis le début du reconfinement, les solutions pour aider ceux qui continuent d'utiliser le "click & collect" fusent dans tous les sens. À Paris, la mairie du 16e arrondissement initie la première plateforme "100% locale et digitale" de la capitale, baptisée "Paris16Shopping.fr". 

D'ailleurs, son lancement est imminent : il est planifié au lundi 23 novembre 2020. Soit précisément une semaine avant l'éventuel déconfinement des petits commerces étudié actuellement par l'exécutif. Concrètement, la plateforme numérique dédiée aux commerçants du 16e arrondissement doit permettre aux habitants du quartier, confinés chez eux, d'acheter en ligne leurs achats avant les fêtes de Noël et de fin d'année. Sans passer par Amazon, Cdiscount et toutes les autres plateformes numériques qui continuent de tourner à plein régime malgré les mesures restrictives. 

En ce sens, la plateforme numérique locale propose une initiative originale : passer plusieurs commandes dans différentes boutiques du 16e, pour une seule livraison groupée. Une nouveauté qui arrange tout le monde, autant les livreurs que les clients et les commerces. Ainsi, la mairie du 16e précise que 150 boutiques, toutes installées dans le quartier seront accessibles sur la plateforme. 

Avec ce coup d'éclat, la mairie du 16e arrondissement donne non seulement un coup de pouce à ses commerçants durement touchés par la crise sanitaire, mais dame dans le même temps le pion à d'autres initiatives similaires. En effet, toujours à Paris, l'élue communiste Barbara Gomes proposait mercredi 18 novembre au Conseil de Paris la mise en place d'une plateforme numérique "anti-Amazon", qui prend les mêmes contours que celle proposée par la mairie du 16e.

Nommée "Acheter à Paris", elle devrait être rapidement mise en place. Pourtant, aucune date n'a été communiquée, et il apparaît clair que la mairie du 16e a un coup d'avance dans le domaine. Si jamais les deux services trouvent rapidement une clientèle, comment feront-ils pour émerger indépendamment face à d'autres géants acteurs du secteur comme Amazon ? Pour l'heure, rien n'indique que les deux plateformes fusionneront. 

Informations pratiques

Lieu

Paris
75 Paris

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche