Alimentaire : Xavier Niel et Mathieu Pigasse se lancent à l'assaut du bio

Par Alexandre G. · Publié le 30 novembre 2020 à 15h57 · Mis à jour le 30 novembre 2020 à 15h58
Après le succès de Mediawan dans la production audiovisuelle, le patron de Free et le financier Matthieu Pigasse se sont à nouveau associés avec cette fois l'ambition de créer un géant de l'alimentaire, spécialisé dans le local et la distribution de biens "durables".

Xavier Niel et Matthieu Pigasse se sont trouvé un nouveau défi : le bio et l'agroalimentaire "responsable". "2MX Organic", tel est le nom de la société créée avec Moez-Alexandre Zouari, un entrepreneur déjà bien ancré précisément dans ce secteur, et qui doit devenir "un nouvel acteur majeur européen" du bio dans les prochaines années, comme ils le soulignent dans un communiqué commun publié dimanche 29 novembre 2020. 

Mais alors, pourquoi les trois entrepreneurs souhaitent-ils partir à l'assaut du bio ? "Portées par une vision alternative" du marché, il y a selon eux une "nécessité de répondre aux bouleversements profonds que connaissent les pays européens, notamment en matière de consommation". Et peu importe si la plupart des gros acteurs de l'industrie agroalimentaire, comme Carrefour ou le groupe Casino, avancent déjà à pas de géants dans la même direction. L'enseigne Carrefour a récemment fait l'acquisition de Bio C'Bon, magasins spécialisés dans la vente de bien "durables" et siglés bio.

D'après ces patrons, il s'agit de proposer à des consommateurs qui "portent maintenant une attention particulière aux conditions et à la localisation des productions de bien de consommation", des "produits locaux, sains et respectueux du bien-être animal", justifient-ils dans leur communiqué.

[midroll] 

Concrètement, comment les trois hommes d'affaires comptent-ils s'y prendre ? D'abord, l'objectif est de lever le plus de fonds possible sur les marchés, avant de réaliser a priori des rachats en série des entreprises performantes du secteur, comme ils avaient procédé avec Mediawan. Moez-Alexandre Zouari, directeur général de la nouvelle société, est chargé de lever en bourse entre 250 et 300 millions d'euros, avec un montant de souscription minimal de 1 million d'euros auprès d'investisseurs qualifiés. L'offre débute ce lundi 30 novembre, et doit "se clôturer le 7 décembre 2020" expliquent-ils dans le communiqué. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche