Confinement : La santé mentale des salariés "n'a jamais été aussi basse" selon une étude

Par Alexandre G. · Publié le 16 décembre 2020 à 13h46 · Mis à jour le 16 décembre 2020 à 13h47
Un baromètre Opinionway estime que la santé mentale des salariés français est au plus bas depuis le début de la crise sanitaire. Télétravail surcharge, stress, sécurité de l'emploi, à rajouter au confinement... La moitié d'entre eux s'estiment en situation de détresse psychologique, en particulier les jeunes, les femmes et les managers.

À quelques semaines d'une éventuelle nouvelle sortie de confinement, quel est l'état psychologique des salariés en France ? Telle est la question à laquelle le baromètre Opinionway, réalisé pour Empreinte Humaine, tente de répondre. Publiée ce mercredi 16 décembre, l'étude révèle que la moitié d'entre eux (50%) se disent en situation de détresse psychologique. Une augmentation de +6 points par rapport au bilan du premier confinement. 

En ce sens, l'étude d'Opinionway indique que 20% des salariés interrogés estiment être en détresse psychologique élevée. Surtout, ce sont les risques de dépression qui sont de plus en plus notables, avec +11 points depuis le mois d'octobre, avec 31% des sondés. Pour Christophe Nguyen, psychologue du travail et président d'Empreinte Humaine, la situation est gravissime. "La santé mentale des salariés n'a jamais été aussi basse depuis le début de la crise sanitaire" alarme le spécialiste. Si "des mesures ne sont pas mises en oeuvre" rapidement, il considère que les "troubles mentaux seront de plus en plus importants". 

Les jeunes et les femmes salariées encore plus en difficulté

Concrètement, ce sont surtout les jeunes travailleurs qui sont impactés par le travail en période de confinement. Les moins de 29 ans présentent le plus haut pourcentage de sondés en situation de détresse psychologique (70%). Une situation qui s'explique selon le psychologue par une "perte de repère", additionnée à "l'insécurité économique et l'isolement social", explique le spécialiste. 

La situation des femmes salariées s'est elle aussi détériorée. L'étude révèle que 58% des sondées sont en détresse psychologique. D'après leurs résultats, les femmes salariées auraient 1,5 fois plus de risques à aggraver leur état psychologique. Même situation chez les managers, puisque 56% d'entre eux s'estiment également dans cette situation. 

5e et dernier baromètre 2020, réalisé du 2 au 9 décembre pour le cabinet spécialisé dans la prévention des risques psychosociaux auprès de 2009 salariés représentatifs (méthode des quotas)

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche