Confinement : "Des mesures supplémentaires seront prises" en Île-de-France, confirme Attal

Par Alexandre G., Rizhlaine F. · Photos par Caroline J. · Publié le 17 mars 2021 à 14h34
Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal dévoile son compte-rendu suite aux réunions de l'exécutif ce mercredi 17 mars 2021. Étant donné que "la situation épidémique se dégrade", il a confirmé que "des mesures supplémentaires seront prises dès ce week-end", en Île-de-France et dans les Hauts-de-France. Le président Macron doit trancher entre un reconfinement strict 7 jours sur 7, ou seulement le week-end. Quant à la décision finale en la matière, ce dernier renvoie à la "conférence de presse de demain".

"Des mesures supplémentaires seront prises dès ce week-end". Ce mercredi 17 mars 2021, un nouveau conseil de défense sanitaire s'est tenu au sujet de la crise sanitaire, suivi d'un conseil des ministres. À l'issue de cette réunion, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a fait part de son compte-rendu sur les points abordés. La décision d'instaurer un reconfinement strict, ou seulement le week-end en Île-de-France, mais aussi dans les Hauts-de-France ne fait plus de doute. 

D'abord, au sujet de l'évolution de la situation sanitaire, le porte-parole a rappelé que "la situation épidémique se dégrade" davantage ces derniers jours, plus particulièrement en Île-de-France et dans les Hauts-de-France. À propos des restrictions à venir, Gabriel Attal a confirmé que des "mesures supplémentaires proportionnées et pragmatiques dans les territoires les plus touchés", soulignant que "les nouvelles mesures pourront aller jusqu'au confinement". Ce dernier a ensuite renvoyé vers "la conférence de presse de demain" pour l'annonce de décisions formelles en la matière.

Sur un éventuel confinement le week-end à Paris, Attal a confirmé que l'exécutif était "dans une logique de dialogue avec les élus locaux". Aussi, il a réaffirmé que "des mesures supplémentaires de freinage" ont été décidées, même si les modalités précises de ces restrictions doivent encore être "discutées avec les acteurs locaux dès cet après-midi". Le président Macron doit trancher entre un reconfinement strict, 7 jours sur 7, ou limité au week-end

Pour rappel, en France métropolitaine, un reconfinement partiel en week-end a été décidé dans les Alpes-Maritimes ainsi qu'aux alentours de Dunkerque tandis que dans les départements d'outre-mer, Mayotte se confine et un couvre-feu est instauré sur l'île de la Réunion. 

Covid : Macron organise une réunion sur la campagne de vaccination à l'Élysée Covid : Macron organise une réunion sur la campagne de vaccination à l'Élysée Covid : Macron organise une réunion sur la campagne de vaccination à l'Élysée Covid : Macron organise une réunion sur la campagne de vaccination à l'Élysée Covid : Vers un reconfinement en Île-de-France ? Les deux alternatives étudiées par le gouvernement
Alors que certains se demandent si la France échappera à un troisième confinement à cause de l'épidémie, le Premier ministre Jean Castex a fait savoir que l'option d'un reconfinement au moins à l'échelle de la région Île-de-France, la plus touchée, était clairement à envisager dès à présent, en raison de l'aggravation conséquente des marqueurs de l'épidémie du Covid-19 ces derniers jours. Deux options sont sur la table de l'exécutif : un reconfinement ”dur”, 7 jours sur 7, avec des écoles toujours ouvertes ; et un confinement le week-end, à l'image des mesures en vigueur dans le Pas-de-Calais et les Alpes-Maritimes. [Lire la suite]

3e confinement : une annonce de Macron mercredi ?3e confinement : une annonce de Macron mercredi ?3e confinement : une annonce de Macron mercredi ?3e confinement : une annonce de Macron mercredi ? Reconfinement strict, ou seulement le week-end ? Emmanuel Macron doit trancher ce mercredi
Emmanuel Macron décidera-t-il un 3e confinement ce mercredi 17 mars 2021 ? Alors que les marqueurs de l'épidémie s'affolent en Île-de-France, avec quasiment les mêmes standards que lors de la deuxième vague, le Premier ministre Jean Castex a laissé entendre que deux options étaient actuellement envisagées par l'exécutif : un reconfinement strict, 7 jours sur 7 ; ou un confinement le week-end, comme à Nice ou à Dunkerque. À l'issue d'un Conseil de défense sanitaire, le président Macron doit rendre sa décision publique dans les prochaines heures. [Lire la suite]

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche