Coronavirus : reconfinement local en France, les 20 départements sous surveillance renforcée

Par Rizhlaine F. · Photos par My B. · Publié le 25 février 2021 à 18h26 · Mis à jour le 25 février 2021 à 18h51
Afin d'endiguer la propagation du coronavirus en France, le pays semble opter plutôt pour des reconfinement locaux. Quelles sont les zones actuellement concernées et quelles pourraient-être les suivantes ? On fait le point.

Jamais deux sans trois ? À peine le défi des fêtes de fin d'année sur fond d'épidémie de coronavirus relevé, voilà que la France fait face à un nouveau challenge. La menace des variants plus transmissibles du coronavirus et le début d'un rebond de l'épidémie donnent ainsi lieu à de nouvelles restrictions dont la mise en place d'un couvre-feu avancé à 18h sur l'ensemble de la France métropolitaine. Après un premier confinement local à Mayotte, un second dispositif a été annoncé ce lundi 22 février 2021 dans les Alpes-Maritimes. Cette fois, le préfet annonce un confinement le week-end, du vendredi 18h au lundi 6h en plus du couvre-feu en semaine. Le lendemain, c'est au tour de Dunkerque et de son intercommunalité d'être concernés par ce dispositif. 

Mais cette mesure pourrait s'élargir à d'autres territoires. Dans ce cas, quels seraient les régions, départements et métropoles concernés ? Tout dépend de l'évolution des indicateurs. Celui qui tire la sonnette d'alarme, c'est le taux d'occupation en service de réanimation par des patients covid. Une saturation des services hospitaliers engendre une hausse de la mortalité. Une carte dédiée à cet indicateur permet de connaître l'évolution de la situation au jour le jour. 

Un autre indicateur déterminant concerne le taux d'incidence : il correspond au nombre de cas positif pour 100 000 habitants. Avant le 16 janvier 2021, lorsqu'un département dépassait les 200, il risquait de voir le couvre-feu avancé à 18h. Ainsi cet indicateur pourrait donc servir de critère pour définir des restrictions locales.

Ce mercredi 24 février 2021, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a annoncé quatre régions "où nous sommes davantage préoccupés par la situation, par le niveau de l'incidence et le niveau des hospitalisations". Il s'agit donc de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur (PACA), des Hauts-de-France, du Grand-Est et de l'Île-de-France.

En région PACA, les Alpes-Maritimes sont déjà concernées par le reconfinement local tandis que des restrictions supplémentaires sont attendues à Dunkerque dans les Hauts-de-France. Mais le porte-parole a également une situation inquiétante dans une dizaine de départements. Si on se concentre sur les taux d'incidence de ceux qui se trouvent dans les régions précédemment citées, on constate que 14 d'entre eux ont franchi le seuil d'alerte maximale de 250 cas pour 100 000 habitants au 20 février 2021.

Ce jeudi 25 février 2021, le premier ministre Jean Castex indique ainsi que 20 départements sont placés sous vigilance renforcée et pourraient ainsi voir d'ici le 6 mars un durcissement des restrictions similaires à celles déjà mises en place dans les Alpes-Maritimes et à Dunkerque

Cette liste comprend : 

Covid : Castex "ne garantit pas" la réouverture des restaurants le 20 janvier Covid : Castex "ne garantit pas" la réouverture des restaurants le 20 janvier Covid : Castex "ne garantit pas" la réouverture des restaurants le 20 janvier Covid : Castex "ne garantit pas" la réouverture des restaurants le 20 janvier Covid: Jean Castex prévoit une nouvelle allocution ce soir
Alors que la situation est jugée « préoccupante » dans plusieurs départements français, le Premier ministre Jean Castex tiendra une conférence de presse ce jeudi 25 février 2021 à 18h. Alors, à quoi faut-il s’attendre ? On fait le point.  

Pour suivre les indicateurs au quotidien : 

Carte de France Covid le 24 février : le taux d'occupation lits de réanimation par régionCarte de France Covid le 24 février : le taux d'occupation lits de réanimation par régionCarte de France Covid le 24 février : le taux d'occupation lits de réanimation par régionCarte de France Covid le 24 février : le taux d'occupation lits de réanimation par région Carte de France Covid le 26 février : le taux d'occupation lits de réanimation par région
On continue de suivre de près les données concernant la situation du coronavirus en France. De plus en plus de départements redeviennent des zones de vigilance du fait de la circulation active du virus. Ce vendredi 26 février 2021, 66,8 % des lits de réanimation sont occupés en France. 100% des départements sont en situation de vulnérabilité élevée, toute la France est en état d'urgence sanitaire et soumise à un couvre-feu avancé dès 18h. Mayotte est de nouveau confinée tandis que le département des Alpes-Maritimes ainsi que Dunkerque et son intercommunalité optent pour un confinement partiel.

Visuel Paris Louvre nuitVisuel Paris Louvre nuitVisuel Paris Louvre nuitVisuel Paris Louvre nuit Taux d'incidence par département au 26 février 2021 en France
Alors que la France connait un couvre-feu à 18h, le taux d'incidence par département reste un indicateur à suivre de très près pour suivre l'évolution de l'épidémie. En effet, si dans un premier temps seuls les départements qui dépassaient le seuil de 200 pour 100.000 habitants devaient prendre de nouvelles mesures pour lutter contre la propagation de l'épidémie avec notamment la mise en place d'une extension de leur couvre-feu, aujourd'hui, l'ensemble du territoire est concerné et ce jusqu'à l'amélioration de la situation. On découvre ensemble les taux d'incidence de chaque département au vendredi 26 février 2021.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche