Un séisme de magnitude 6,2 frappe l'Indonésie et fait 34 morts

Par Laurent P. · Publié le 15 janvier 2021 à 10h24 · Mis à jour le 15 janvier 2021 à 10h25
Un séisme de magnitude 6,2 sur l'échelle de Richter a touché l'Indonésie dans la nuit du jeudi 14 au vendredi 15 janvier 2021, fait au moins 34 morts et de nombreux blessés. Un hôpital s'est également effondré.

Après un crash d'avion, un séisme... Un tremblement de terre de magnitude 6,2 - selon l'Institut américain de géophysique - a frappé l'Indonésie, plus précisément l'île de Célèbes, dans la nuit du jeudi 14 au vendredi 15 janvier 2021, faisant au moins 34 morts et des centaines de blessés. Un séisme qui fait écho à celui qu'a enregistré le pays en 2018, suivi d'un tsunami, et qui a de nouveau semé la panique cette nuit.

À l'heure actuelle, les secours sont toujours en train d'opérer, à la recherche de blessés ou de victimes, et fouillent les nombreux bâtiments qui se sont effondrés. À Mamuju, ville la plus touchée, un hôpital s'est effondré et le personnel médical et de nombreux patients sont encore portés disparus. Les recherches se poursuivent pour tenter de trouver des survivants. "Selon les dernières informations il y a 26 morts, tous dans la ville de Mamuju", explique Ali Rahman, chef de l'agence locale de gestion des catastrophes. Et de poursuivre : "Ce chiffre pourrait monter (...) beaucoup de morts sont enterrés dans les décombres". Huit personnes sont également décédées à Majene, ville proche de Mamuju.

Selon l'Institut américain de géophysique, qui a relevé les données de ce tremblement de terre, celui-ci s'est produit à 2h18 (19h18 heure française) et l'épicentre se situe à 36km au sud de la ville de Mamuju, à une profondeur de 18km. L'étendue des dégâts, elle, n'est pas encore connue. "Les routes sont éclatées, et plusieurs bâtiments se sont effondrés", raconte Hendra, jeune homme de 28 ans originaire de Mamuju, à nos confrères de l'AFP. Et de continuer : "La secousse était très forte (...) j'ai été réveillé et j'ai fui avec ma femme".

De son côté, l'agence de météorologie et géophysique a appelé les Indonésiens à la prudence, quant aux risques de répliques sismiques qui "pourraient être aussi fortes ou plus fortes que ce matin", comme l'explique Dwikorita Karnawati, la responsable de cette agence. Le risque également pour les riverains du littoral : l'arrivée d'un tsunami ravageur. Pour rappel, dans la journée de jeudi, une première secousse de magnitude 5,8 avait déjà ébranlé le pays, sans faire de gros dégâts. Les potentielles secousses à venir pourraient être bien plus meurtrières.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche