JCDecaux recycle le kiosque de presse vide de Meudon en point de vente de légumes

Par Cécile D. · Publié le 21 janvier 2021 à 10h22 · Mis à jour le 21 janvier 2021 à 10h22
Le groupe spécialisé dans l'affichage publicitaire JCDecaux se lance dans une nouvelle expérience : recycler les kiosques à journaux vides, pour les transformer en points de vente de paniers de légumes frais. Un premier test est effectué place Aristide Briand, à Meudon.

JCDecaux a décidé de changer nos habitudes et notre paysage urbain en lançant un nouveau concept : l'entreprise d'affiche publicitaire a récupéré l'ancien kiosque à journaux de Bellevue, à Meudon, pour le transformer en point de vente de produits fermiers frais.

Dans un communiqué, le géant français assure que ce projet de deuxième vie « s’inscrit dans une démarche éco-responsable et zéro déchet. Dans les casiers, les produits sont disposés dans des clayettes en bois, réutilisables, et les consommateurs sont invités à utiliser leur cabas. »

Cette initiative n'est cependant pas isolée : JCDecaux rappelle que de nombreux kiosques à journaux ont été réhabilités et se sont vus attribuer une nouvelle fonction. « Sur les 780 kiosques gérés en France par MédiaKiosk (entité de JCDecaux dédiée à l’installation et la gestion des kiosques), 647 sont des kiosques de presse et 133 proposent des services, en dehors de la presse, qui contribuent également à l’animation de la vie locale : conciergerie de quartier, restauration rapide, fleuristes, etc. », détaille la firme.

Comment fonctionne ce nouveau kiosque installé sur la place Aristide Briand à Meudon ? Chaque jour, de 6h à 18h, les habitants de la ville peuvent y trouver des produits fermiers frais, sans devoir passer de commande au préalable : 76 casiers connectés offrent un large choix de produits : fruits et légumes de saison, œufs frais, jus de pomme bio, paniers apéritifs … avec un approvisionnement quotidien, garantissant la fraîcheur des produits, achetés à un prix équitable aux producteurs.

Pour pouvoir repartir avec la marchandise, il suffit d'acheter ce que l'on veut, via un terminal de paiement sans contact. Les règles sanitaires sont scrupuleusement respectées, et un distributeur de gel hydroalcoolique est mis à disposition.

JCDecaux promet que ce système va évoluer dans les prochaines semaines, pour permettre d'effectuer des commandes spécifiques, ou de réserver un panier grâce à une application en click and collect. C'est l'entreprise locale La Clayette qui fournit les produits, et c'est par elle qu'il faudra passer pour les réservations.

Dans son communiqué, l'entreprise publicitaire insiste sur ses engagements écologiques et citoyens : cette seconde vie offerte au kiosque à journaux délaissé, en partenariat avec une entreprise française de proximité, témoigne d'une démarche durable, au service des citoyens et des villes.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche