Disney+ : des dessins animés cultes passent sous contrôle parental

Par Cécile D. · Photos par Laurent P. · Publié le 21 janvier 2021 à 16h26 · Mis à jour le 21 janvier 2021 à 17h06
Ils ont disparus des profils pour enfants : ces classiques d'animations ont été jugés trop racistes pour être laissés librement à la portée des jeunes enfants. Disney+ a décidé de passer certains films sous contrôle parental.

1953,1947, 1955, 1971... Certains films d'animation de Disney sont anciens et ont été créés dans des sociétés bien moins égalitaires que la nôtre. On peut le constater dans ces dessins animés d'un autre temps, à travers un personnage, une réflexion, une situation. Depuis plusieurs années déjà, Disney mettait en garde le public, en diffusant un message d'avertissement au début de ses films les plus anciens. La firme américaine a décidé d'aller encore plus loin : sur la plateforme Disney+, quatre dessins animés sont désormais sous contrôle parental et ne sont plus accessibles librement pour les jeunes enfants.

Les films concernés sont Peter Pan, Dumbo, Les Aristochats et La Belle et la Bête (les versions animées, pas les reboots modernes). Ces quatre dessins animés ont été jugés trop racistes, et ils véhiculent des messages qui ne représentent plus les idées et les valeurs du géant américain. 

Sont pointés du doigt les corbeaux de Dumbo (présentés comme pauvres, peu éduqués, ils sont de grands fumeurs et des experts dans le "vol". Il s'agit de stéréotypes racistes de la population noire américaine de l'époque), les chats siamois aux yeux bridés et bien sûr, les "Peaux rouges" de Peter Pan.

Les films n'ont pas été enlevés totalement de la plateforme : ils sont toujours disponibles sur les profils classiques. La restriction ne s'applique que pour les profils enfants. 

Dans les profils classiques, ces dessins animés affichent toujours le message d'avertissement, qui précise que « Plutôt que de supprimer ce contenu, nous tenons à reconnaître son influence néfaste afin de ne pas répéter les mêmes erreurs, d'engager le dialogue et de bâtir un avenir plus inclusif, tous ensemble. »

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche