Covid : Bruno Le Maire annonce des sanctions pour les restaurateurs qui décideraient d'ouvrir

Par Caroline J. · Publié le 1 février 2021 à 09h18 · Mis à jour le 1 février 2021 à 09h23
Alors que certains restaurateurs prévoient d’ouvrir ce lundi malgré l’interdiction en vigueur, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a fait savoir ce 1er février sur RTL que les frondeurs seront sanctionnés et verront « l'accès au fonds de solidarité suspendu pendant un mois ». « En cas de récidive, ils n'auront plus aucun accès au fonds » a-t-il ajouté.

Face aux restrictions qui perdurent dans le pays, BFMTV rapporte que certains restaurateurs comptent braver l’interdit en ouvrant leur établissement ce lundi midi le temps d’un déjeuner. Objectif ? "Attirer l'attention" sur leur mal-être et dénoncer la fermeture administrative des bars et des restaurants depuis plusieurs mois. À ce jour, les établissements de restauration n’ont aucune perspective de réouverture, et beaucoup de professionnels du secteur se retrouvent aujourd'hui dans une situation financière catastrophique.

Invité sur RTL ce lundi 1er février 2021, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a confié que cette fronde ne concerne que quelques "cas isolés", précisant toutefois que "ça ne justifie en rien de ne pas respecter les règles". Alors, le ministre a tenu à mettre en garde les éventuels restaurateurs tentés d’ouvrir leur établissement ce lundi. Des sanctions seront prises, a-t-il prévenu. « Ceux qui restent ouverts verront l'accès au fonds de solidarité suspendu pendant un mois. En cas de récidive, ils n'auront plus aucun accès au fonds », a expliqué Bruno Le Maire.

On rappelle qu’un restaurateur niçois avait décidé d’ouvrir son établissement le 27 janvier dernier afin de protester contre la fermeture des établissements de restauration. Une cinquantaine de clients avaient alors fait le déplacement. Depuis, le patron de cette brasserie a été placé en garde à vue et son cuisinier, un étranger en situation irrégulière, a été placé en rétention. De leur côté, les clients identifiés ont écopé d’une amende.

 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche