La Tour Eiffel se refait une beauté en prévision des JO de 2024

Par Cécile D. · Photos par My B. · Publié le 3 février 2021 à 12h36 · Mis à jour le 3 février 2021 à 15h15
Elle sera bientôt habillée d'or et de lumière : la Tour Eiffel profite de sa fermeture au public pour s'offrir une cure de jouvence inédite. Pour être au top de sa splendeur durant les Jeux Olympiques de 2024, la dame de fer se débarrasse de ses anciennes peintures et en adopte une nouvelle.

C'est un chantier de taille (plus de 300 mètres de hauteur, ça donne le vertige). La Tour Eiffel change à nouveau de couleur ; mais cette fois, le ravalement de façade se fait plus en profondeur. Les ouvriers et les peintres actuellement accrochés aux poutres de l'édifice doivent gratter et enlever 19 couches de peinture avant de pouvoir appliquer la vingtième.

Si tous ces soins sont appliqués avec autant de minutie, c'est que la Tour Eiffel se prépare pour un événement très spécial. Cette nouvelle mise en beauté est pensée en vue des Jeux Olympiques de Paris en 2024. Lorsque le monde aura les yeux tournés vers la Ville lumière, il faut que son monument phare soit rutilant !

Pour cette occasion, la Tour Eiffel va donc revêtir une couleur "jaune-brun", qui donne un effet or - couleur souhaitée à l'origine par Gustave Eiffel, et la couleur des médailles que l'on espère gagner lors des Jeux. Fini donc, le "Brun Tour Eiffel" auquel les Parisiens étaient habitués depuis 1968.

Patrick Branco Ruivo, directeur général de la Sete, la société d'exploitation du monument, explique à l'AFP que ce mélange jaune et brun « va donner un côté un peu plus "gold" à la Tour Eiffel au moment des JO par rapport à la couleur qu'on avait l'habitude de voir. » Il ajoute que l'on « peut d'ores et déjà voir la nouvelle couleur quand on regarde le sommet. Ce n'est pas révolutionnaire, mais quand il y a un beau ciel bleu sur Paris, on voit des effets un peu métalliques, brillants. »

En effet, ce chantier d'envergure a débuté en 2019 et devrait se terminer, si tout va bien, en novembre 2022. Il s'agit de décaper et de repeindre les quelque 18 000 pièces, reliées par 2,5 millions de rivets, qui composent ce monument. Coût de l'opération : 50 millions d'euros.

Un obstacle supplémentaire vient s'ajouter au travail des ouvriers : ils doivent respecter un protocole sanitaire stricte lors du décapage, car les peintures précédentes contenaient du plomb, élément nocif pour la santé et l'environnement.  

Alain Dumas, directeur technique de la Sete, affirme qu'ils sont « extrêmement prudent en matière de sécurité, c'est notre priorité. » Une cinquantaine de prélèvements sur le chantier et dans les différents espaces de la Tour sont effectués chaque semaine, et le chantier dispose d'équipements spécifiques et d'espaces de décontamination. Le directeur assure également que les niveaux de plomb, considérés trop élevés lors de précédents relevés, sont revenus à la normale. « Une semaine après, on a refait une mesure aux emplacements indiqués et on avait des valeurs tout à fait satisfaisantes et inférieures au seuil requis », promet-il. 

En ce début 2021, seuls 2% de la structure a été décapée. Il s'agit de l'arc qui donne sur le Champ-de-Mars, la partie la plus soumise aux intempéries, et donc la plus abîmée de la Tour. 

Informations pratiques

Lieu

Tour Eiffel
75007 Paris 7

Accès
Métro ligne 6 ou 9 station "Trocadéro", ligne 6 station "Bir-Hakeim", RER C station "Champ de MArs - Tour Eiffel"

Site officiel
www.toureiffel.paris

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche