La Mairie de Paris veut faire entrer Molière au Panthéon

Par Cécile D. · Photos par My B. · Publié le 4 février 2021 à 15h53 · Mis à jour le 4 février 2021 à 15h53
Molière, célèbre comédien et dramaturge français, a-t-il sa place au Panthéon ? C'est ce que pense la Mairie de Paris, qui demande son intronisation aux côtés des grands personnages de l'Histoire de France.

Il est l'un des personnages phares de notre culture : Molière (de son vrai nom Jean-Baptiste Poquelin) a laissé une trace indélébile en France. Les Fourberies de Scapin, Le Bourgeois Gentilhomme, L'Avare, L'École des femmes... Le dramaturge n'a créé que des chefs-d'œuvre. Même sa mort est légendaire : Molière meurt sur scène le 17 février 1673, lors d'une représentation du Malade Imaginaire. Malgré sa popularité et son succès - tant auprès du public qu'auprès de la Cour royale - , sa profession de comédien empêche Molière d'être inhumé avec les honneurs. L'artiste est enterré de nuit, dans la honte.

Pour redonner à cette immense figure la place qui lui est due dans notre société, la Mairie de Paris a demandé au Président de la République d'autoriser l'entrée au Panthéon à Molière.

Le Point rapporte que cette demande de panthéonisation a été initiée par l'acteur Francis Huster en 2019. Ce dernier souhaitait célébrer les 400 ans de la naissance du dramaturge, qui ont lieu en janvier 2022, en lui offrant cet honneur réservé aux grands hommes et aux grandes femmes de la nation. Lors du Conseil de Paris, qui a débuté mardi 2 février 2021, l'élue LR Brigitte Kuster a repris cette demande pour la porter jusqu'au président.

« Paris, capitale culturelle et capitale du théâtre, se doit d'appuyer cet appel, a insisté la conseillère. Cette demande est celle d'une reconnaissance symbolique, d'une reconnaissance du caractère intemporel du théâtre de Molière et de la place centrale de son œuvre parmi celles des grands hommes des humanités françaises, Zola, Victor Hugo ou encore Alexandre Dumas. » « Cette première entrée d'un comédien au Panthéon serait un signal puissant adressé au monde du spectacle vivant et de la culture », a-t-elle ajouté. 

La Mairie de Paris, en la personne de Laurence Patrice, adjointe en charge de la mémoire, a alors proposé d'écrire à Emmanuel Macron, car c'est à lui de décider qui entre dans ce lieu de mémoire. Le courrier serait également adressé à Roselyne Bachelot, afin que la ministre de la Culture puisse soutenir cette demande.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche