Remboursement des psychologues : les professionnels volontaires peuvent s'inscrire en ligne

Par Cécile D., Elodie D. · Publié le 18 février 2022 à 12h15
Le gouvernement avait promis des mesures d'aides en faveur de la santé mentale des Français. Ce 17 février 2022, l'Etat a ouvert une nouvelle plateforme en ligne, sur laquelle les psychologues volontaires sont invités à s'inscrire. Ces professionnels feront ensuite partie d'une liste de praticiens dont les séances peuvent être remboursées par l'Assurance maladie.

Un rapport de 189 pages accessible en ligne de la Cour des Comptes, dévoilé en février 2021, met à mal le système de soins de santé mentale et de psychiatrie en France. Ce document souligne un système défectueux, handicapé par des outils « empilés sans cohérence suffisante », qui mènent à « des parcours des patients pénalisés » et une « organisation du système de soins illisible».

Pour améliorer ce dispositif de soin, la Cour des Comptes propose plusieurs pistes de réflexion. Elle estime notamment qu'il faut prévoir « un accès aux soins en centre médico-psychologique pour les adultes avec un filtrage d’un service de première ligne » et « un usage obligatoire d’une échelle de sévérité des pathologies et la transmission des données anonymisées correspondantes, dans le cadre des données transmises à l’ATIH par les établissements ». Comprendre un accès aux soins après un passage chez un médecin traitant qui orienterait le patient vers un centre médico-psychologique, ou des consultations chez un psychologue libéral.

Elle recommande aussi de généraliser dès que possible la prise en charge par l’Assurance maladie des psychothérapies faites par des psychologues et prescrites par le médecin traitant, et ce, afin d’« éviter de recourir de manière abusive et souvent inefficace à des soins spécialisés, plus coûteux. »

En effet, en se basant sur les données de 2018, avec un tiers des hospitalisations de longue durée qui ne sont pas pertinentes et un coût de 333 euros par jour d’hospitalisation, la Cour des Comptes évalue les marges permises par le redéploiement de moyens intra-hospitaliers à environ 800 millions d’euros par an.

Le gouvernement a retenu cette idée de prise en charge des séances de psychothérapie par l'Assurance maladie. Le président de la République Emmanuel Macron en a fait l'un de ses chevaux de bataille, promettant des soins mentaux remboursés dès 2022. 

Les consultations de psychologues sur prescription médicale remboursées dès 2022, annonce MacronLes consultations de psychologues sur prescription médicale remboursées dès 2022, annonce MacronLes consultations de psychologues sur prescription médicale remboursées dès 2022, annonce MacronLes consultations de psychologues sur prescription médicale remboursées dès 2022, annonce Macron Les consultations de psychologues sur prescription médicale remboursées dès 2022, annonce Macron
Emmanuel Macron a annoncé qu'à compter de 2022, les consultations chez les psychologues libéraux seront remboursées "pour toute la population" dès l'âge de 3 ans sur prescription médicale, dans le cadre d'un "forfait". [Lire la suite]

De ce rapport est donc née la plateforme MonPsy. Ce 17 février 2022, le gouvernement a annoncé que les professionnels de la santé mentale volontaires pouvaient s'inscrire sur cette plateforme. Ces derniers doivent « Être inscrits en tant que psychologue au registre ADELI, avoir un parcours consolidé en psychologie clinique ou psychopathologie et avoir au moins 3 ans d’expérience clinique », précise le ministère de la Santé.

Les psychologues qui participent à ce programme seront ensuite intégrés à un annuaire, dans lequel les Français pourront piocher pour pouvoir se faire soigner et se faire rembourser par l'Assurance maladie à partir d'avril 2022. Le prix des séances chez ces psychologues ne dépassera pas 40 euros pour la première séance, et 30 euros pour les suivantes. 

Ce dispositif a été largement critiqué par les professionnels de la santé, qui jugent les conditions de remboursement indignes et les tarifs trop bas. Selon les règles de ce nouveau système, seuls les adultes qui souffrent de troubles dépressifs et anxieux légers peuvent prétendre à intégrer ce parcours de santé.

De plus, les séances chez le psychologue doivent être autorisées par prescription médicale du médecin généraliste, et seuls les psychologues intégrés à l'annuaire peuvent faire rembourser leurs séances de soin. Les professionnels estiment que le secret professionnel dû aux patients ne peut pas être respecté avec un tel dispositif.

Informations pratiques

Site officiel
monpsy.sante.gouv.fr

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche