Confinement le week-end : à Nice, la promenade des Anglais fermée par Christian Estrosi

Par Laurent P. · Publié le 26 février 2021 à 16h13 · Mis à jour le 26 février 2021 à 16h15
Le maire de Nice Christian Estrosi a annoncé dans une vidéo publiée sur Facebook que la promenade des Anglais serait fermée ce week-end, en raison du confinement instauré par l'exécutif.

Un confinement le week-end qui prend bel et bien forme. Christian Estrosi, le maire de Nice, a annoncé ce vendredi 26 février dans une vidéo publiée sur son compte Facebook professionnel que le trottoir sud de la promenade des Anglais serait fermé aux badauds ce samedi 27 et ce dimanche 28 février, ainsi que le week-end suivant, les 6 et 7 mars. Seront également fermés le Quai des États-Unis, le boulevard Franck Pilatte, le sentier du Littoral et les plages, ainsi que les quatre marchés de la ville, non considérés comme des marchés de première nécessité, à savoir ceux de L’Ariane, des Moulins, Bon Voyage et Charles Ehrmann.

Une vidéo de 12 minutes pendant laquelle le maire revient sur plusieurs points. En premier lieu, un point de situation, et Nice est dans le rouge : "avec un taux d’incidence de 591 au niveau départemental, la situation est particulièrement tendue dans les Alpes-Maritimes", explique Christian Estrosi. Il poursuit : "les postes COVID occupent 140% des places initiales, ce qui conduit à des déprogrammations d’interventions pourtant urgentes et à des transferts de patients".

Une situation qui le contraint à prendre des mesures, pour enrayer la propagation du virus, en accélérant par exemple la vaccination : "nous ouvrons un nouveau centre au Palais des Expositions, grâce à 5.000 doses de vaccins AstraZeneca reçues et 30.000 doses que nous allons recevoir en mars". Autres mesures, "l’extension de l’obligation du port du masque à toutes les zones à forte fréquentation de l’ensemble du département" ou encore "l’interdiction de diffuser de la musique amplifiée et de consommer de l’alcool sur la voie publique", précise le maire de Nice.

Une surveillance des frontières avec l'Italie cristallise aussi toutes les attentions : "les conditions d’entrée sur le territoire feront également l’objet de contrôles renforcés, à la frontière franco-italienne (routes et trains) comme à l’aéroport avec la réalisation de tests PCR sur l’ensemble des passagers de vols choisis de manière aléatoire", explique le maire Les Républicains. À noter également que "l’ensemble des commerces situés dans l’aire dite « littorale », à l’exception des commerces alimentaires, pharmacies, laboratoires d’analyses médicales, stations-services, débitants de tabac et garages, seront fermés sans possibilité de click-and-collect".

Des mesures strictes, mais indispensables pour éviter que la situation ne se dégrade davantage. Et pour voir la vidéo en intégralité, c'est par ici : 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche