"Tous en jupe" : pour la Journée des droits des Femmes, les lycéens appelés à porter une jupe

Par Elodie D. · Publié le 5 mars 2021 à 11h20 · Mis à jour le 5 mars 2021 à 11h23
Pour la Journée des droits des femmes, un lycéen de Thonon relance l'appel d'une "Journée de la jupe" pour réclamer la fin des inégalités hommes/femmes. L'élément déclencheur : une de ses camarades a été sanctionnée cette semaine pour avoir porté une jupe jugée "trop courte", qui s'arrêtait 5 centimètres au-dessus du genou d'après le jeune homme.

Cela faisait quelques temps qu'un appel à porter une jupe n'avait pas été lancé. On se souvient tous de la première grande "journée de la jupe" contre les inégalités en 2017, organisée à l'appel des syndicats lycéens SGL, UNL, UNL-SD et FIDL pour lutter contre le sexisme et les inégalités hommes-femmes. Cette année là, les chefs d'établissement avaient en grande partie joué le jeu.

En 2021, l'initiative est locale et vient de Thonon, où une lycéenne s'est vu collée pour avoir porté une juge "qui s'arrêtait cinq centimètres au dessus du genou." Pour Loïc Dumont, auteur de l'appel sur facebook et camarade de la jeune fille visée, "C'est notre devoir en tant que jeunes de changer les choses."

Dans sa vidéo d'une minute, il appelle ainsi les lycéens et lycéenne de Thonon à porter une jupe ce lundi 8 mars 2021, journée internationale des droits des femmes, pour "lutter contre la discrimination vestimentaire que les lycéennes subissent au quotidien". Le jeune homme clame que "Les vêtements n'ont pas de genre," et que "ce n'est pas parce qu'on a une jupe au-dessus de genou que l'on est décent ou non. On respecte quand même l'enseignement."

Son appel est visible sur internet, reste à savoir combien de lycéens viendront en jupe ou en kilt ce lundi.

Informations pratiques

Dates et Horaires
Le 8 mars 2021

×
    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche