Covid : Jean Castex fixe un critère pour reconfiner l’Île-de-France

Par Caroline J. · Publié le 15 mars 2021 à 09h48 · Mis à jour le 15 mars 2021 à 14h10
Invité de Samuel Etienne sur Twitch ce dimanche, Jean Castex s’est livré à quelques confidences. Le Premier ministre a notamment expliqué que l’Île-de-France n’était pas soumise aux mêmes mesures restrictives que le Pas-de-Calais et les Alpes-Maritimes, car le taux d’incidence n’atteignait pas les 400 cas pour 100 000 habitants.

De nouvelles restrictions vont-elles être prises en Île-de-France ? La région francilienne va-t-elle être reconfinée ? Pour l’heure, ces questions restent sans réponse, mais certains spécialistes se demandent pour quelles raisons l’Île-de-France n’est pas soumise aux mêmes restrictions que le Pas-de-Calais, alors que des évacuations sanitaires ont déjà eu lieu dans la région.

Interrogé à ce sujet le 14 mars sur Twitch, le Premier ministre a confié que de nouvelles décisions pourraient être prises pour ce territoire. Jean Castex a également évoqué un critère pour reconfiner ou non Paris et les autres départements d’Île-de-France, soit un taux d'incidence fixé à 400 pour 100.000 habitants. "On a démarré (le confinement le week-end, ndlr) dans ces départements, quand le taux d'incidence était à 400 pour 100.000 habitants. Il est encore en dessous" en Île-de-France, a ainsi expliqué le chef de l’exécutif. Tant que ce chiffre n'est pas atteint, "on ne peut pas prendre les mêmes mesures" a-t-il ajouté.

Un critère jamais explicitement évoqué jusqu’ici. Toutefois, lors d’un point presse organisé le 4 mars dernier, le Premier ministre avait confié que deux départements français dépassaient "dorénavant le seuil des 400 pour 100.000". À l’issue de cette interview sur Twitch, les services de Matignon ont cependant tenu à préciser que ce taux d’incidence évoqué par Jean Castex s’apparentait davantage à « un point de vigilance fort » qu’à un seuil déterminant.

Mais, quel est précisément ce taux d’incidence en Île-de-France ? Au 11 mars, il était de 391 pour 100 000 habitants, donc très proche des 400. Certains départements ont d’ailleurs dépassé ce seuil limite, comme la Seine-Saint-Denis avec 486, le Val-d’Oise avec 440, le Val-de-Marne avec 428. À Paris, le taux d’incidence est de 380 pour 100 000 habitants, selon les dernières données de Santé publique France.

En "Île-de-France, la grosse difficulté par rapport au Pas-de-Calais, c'est qu'on ne peut pas prendre un département isolément, parce qu'il y a beaucoup de flux de population, on est obligé de considérer la région globalement", a indiqué le Premier ministre ce dimanche sur Twitch.

Alors, que va décider le Premier ministre et son gouvernement ? Réponse dans les jours à venir. On rappelle que Jean Castex doit évoquer la situation sanitaire du pays ce mardi lors d’une interview sur BFMTV.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche