Covid : dans les prisons françaises, des clusters de contamination apparaissent

Par Alexandre G. · Publié le 16 mars 2021 à 13h17 · Mis à jour le 16 mars 2021 à 13h17
Alors que le gouvernement s'apprête à prendre davantage de mesures pour endiguer la propagation du Covid-19 en France, des clusters de contamination ont été constatés dans des prisons en Haute-Garonne et en Indre-et-Loire, et aussi dans la région Île-de-France ces deux dernières semaines. La surpopulation carcérale laisse présager une éventuelle flambée épidémique dans les prisons.

Des clusters de contaminations au Covid-19 dans les prisons françaises. En pleine pandémie du Covid-19, alors que les nouvelles souches du coronavirus sont majoritaires en France et que le gouvernement réfléchit à un reconfinement strict dans certaines régions particulièrement touchées, comme l'Île-de-France, des clusters de contaminations au virus ont été observés ces dernières semaines par les autorités sanitaires dans les maisons d'arrêt et centres de détention. Une situation compliquée, étant donné la surpopulation carcérale en France. 

Récemment, un cluster de 65 détenus positifs au Covid-19 est apparu à la maison d'arrêt de Tours, dans le département d'Indre-et-Loire, comme le révèle France info. Lundi 15 mars 2021, c'est le centre de détention de Muret, en Haute-Garonne, qui comptait 41 de ses détenus positifs au virus, dont 6 membres du personnel. La semaine dernière, c'était la prison parisienne de la Santé qui constatait également un cluster Covid entre ses murs, avec 85 détenus isolés en raison de 26 cas de Covid-19 positifs. Par conséquent, les parloirs ont été suspendus jusqu'à nouvel ordre. 

Aussi, début mars, 18 cas positifs au Covid-19 étaient dépistés à la prison de Fleury-Mérogis, dans le département de l'Essonne. Des apparitions de clusters qui inquiètent à propos d'une éventuelle flambée épidémique dans certaines prisons françaises, notamment en raison de la surpopulation carcérale. À ce sujet, la Cour européenne des droits de l'homme avait déjà "averti à deux reprises la France, deux condamnations, et l'a sommé justement de faire quelque chose pour cette surpopulation carcérale". Comme l'indique France info, le taux de densité carcérale monte à 105% en France, avec 1000 nouvelles entrées par mois en moyenne. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche