Régionales 2021 : dix présidents de régions s'opposent à un nouveau report dans une tribune

Par Alexandre G. · Publié le 22 mars 2021 à 11h38 · Mis à jour le 22 mars 2021 à 11h43
Dans une tribune publiée ce dimanche 21 mars 2021, dix présidents de régions se mobilisent en faveur d'un maintien des élections régionales les 13 et 20 juin prochain. Les élus s'opposent à ce que la question soit tranchée par le Conseil scientifique, d'ici au 1er avril.

Pas question de reporter les élections régionales 2021 une nouvelle fois. Ce dimanche 21 mars 2021, via une tribune publiée dans Le Figaro, dix présidents de régions de droite comme de gauche se mobilisent ensemble pour contester un éventuel nouveau report de la date des élections régionales en raison de l'épidémie du Covid-19. Les dates du scrutin, initialement fixées en mars 2021, avaient déjà été repoussées au 13 et 20 juin prochain, précisément à cause de la deuxième vague de la crise sanitaire. 

Pour l'heure, le sort du scrutin des élections régionales 2021 dépend de la décision du Conseil scientifique, qui doit rendre son avis à ce sujet d'ici le 1er avril 2021. Soit précisément 2 semaines avant la possible fin du troisième confinement, décrété en Île-de-France au soir du 18 mars par Jean Castex et le gouvernement. Les élus locaux estiment justement que "toutes les élections sont essentielles", et que "ce n'est pas au Conseil scientifique de confiner la démocratie". Une troisième vague de l'épidémie du Covid-19 pointe le bout de son nez dans l'Hexagone. 

Concrètement, les co-signataires de la tribune sont : Renaud Muselier (Les Républicains, Provence-Alpes-Côte d’Azur), François Bonneau (Parti socialiste, PS, Centre-Val de Loire), Valérie Pécresse, (ex-LR, Ile-de-France), Xavier Bertrand (ex-LR, Hauts-de-France), Carole Delga (PS, Occitanie), Christelle Morançais (LR, Pays de la Loire), Hervé Morin (Les Centristes, Normandie), Alain Rousset (PS, Nouvelle-Aquitaine), Laurent Wauquiez (LR, Auvergne-Rhône-Alpes) et Ary Chalus (Guadeloupe unie/LRM, Guadeloupe). 

Forcément, les élus rappellent que les élections régionales de 2021 restent "un moment important du fonctionnement démocratique de notre pays". Si jamais le scrutin est une nouvelle fois reporté par les institutions, "ce serait faire preuve d'un pessimisme étonnant sur l'évolution de la situation sanitaire compte tenu des mesures annoncées et contradictoires avec l'optimisme affiché au plus haut sommet de l'État", soulignant qu'il "est possible d'organiser les opérations de vote dans le cadre d'un protocole sanitaire très sûr". Par ailleurs, les élus expriment leurs inquiétudes à propos d'un éventuel coup politique dissimulé. "La situation sanitaire de mars peut-elle, sous couvert d’une clause de revoyure, servir de prétexte au report d’une échéance électorale prévue en juin ?", s'interrogent-ils. 

Élections régionales : un report en juin 2021 préconisé par le rapport Debré Élections régionales : un report en juin 2021 préconisé par le rapport Debré Élections régionales : un report en juin 2021 préconisé par le rapport Debré Élections régionales : un report en juin 2021 préconisé par le rapport Debré Les élections régionales reportées à l'automne 2021 ?
Prévues initialement en mars 2021, les élections régionales sont actuellement reportées au 13 et 20 juin de la même année. Selon nos confrères du Figaro, le gouvernement envisagerait sérieusement de les reporter à l'automne 2021 en fonction de l'évolution de la crise sanitaire d'ici le mois de juin. À ce stade, le porte parole du gouvernement, Gabriel Attal, réfute l'hypothèse d'un nouveau report des élections.


Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche