Élections régionales : Audrey Pulvar annonce sa candidature en Île-de-France

Par Alexandre G. · Publié le 28 janvier 2021 à 17h16 · Mis à jour le 28 janvier 2021 à 17h16
L'actuelle maire adjointe à la mairie de Paris chargée de l'agriculture urbaine a officiellement annoncé sa candidature pour les futures élections régionales, prévues en juin 2021. Face à elle, Valérie Pécresse, l'actuelle présidente de la région, mais aussi Julien Bayou, secrétaire national d'EELV.

"Je suis officiellement candidate". Audrey Pulvar rejoint officiellement la course à la présidence de la région Île-de-France. Ce mercredi 27 janvier 2021, l'ancienne journaliste a annoncé dans un entretien au Parisien sa candidature pour les prochaines élections régionales, qui auront lieu -si la situation sanitaire le permet- en juin prochain. Elle prendra la tête de liste du Parti socialiste en Île-de-France

Aujourd'hui, celle qui officiait tous les samedis il y a quelques années dans l'émission "On n'est pas couché" sur France 2 s'est reconvertie dans la politique. Récemment nommée par Anne Hidalgo adjointe à la mairie de Paris chargée de l'agriculture urbaine, Audrey Pulvar entend bien faire bouger les choses. "Nous avons beaucoup de propositions pour sortir de la politique de Valérie Pécresse qui est celle de l'ancien monde : je suis prête", déclarait-elle dans les colonnes du quotidien. 

En face, la concurrence sera féroce. D'abord, à droite, on retrouve celle que l'ancienne journaliste veut tout de suite pointer du doigt dans ses premières communications : Valérie Pécresse. La proche de Nicolas Sarkozy préside le conseil régional de la région Île-de-France depuis 2015. Aussi, côté Europe Écologie Les Verts, le secrétaire national du parti Julien Bayou a lui annoncé sa participation pour les élections régionales dans la région capitale. Pour Audrey Pulvar, ces deux candidats "manquent de vision et d'ambition" balaye-t-elle. 

Par ailleurs, la candidature d'Audrey Pulvar ne sort pas de nulle part. Avant le grand rendez-vous de 2022, les régionales apparaissent comme le crash test idéal pour sonder la popularité d'une figure proche d'Anne Hidalgo, au-delà de Paris intramuros. Dans tous les cas, la tâche s'annonce compliquée... Pour les deux candidates. 

 Élections régionales : un report en juin 2021 préconisé par le rapport Debré Élections régionales : un report en juin 2021 préconisé par le rapport Debré Élections régionales : un report en juin 2021 préconisé par le rapport Debré Élections régionales : un report en juin 2021 préconisé par le rapport Debré Élections régionales : vers un nouveau report en 2022 ?
Mi-novembre, l'ancien président du Conseil Constitutionnel Jean-Louis Debré préconisait à Matignon de reporter les élections régionales en juin 2021 en raison de la crise sanitaire. Un décalage de date qui permettrait au scrutin, initialement prévu en mars 2021, de ne pas connaître les couacs des dernières élections municipales. Alors que le texte est examiné ce mardi 26 janvier 2021 au Sénat, certains membres de l'opposition soupçonnent l'exécutif de vouloir reporter le scrutin... Après les élections présidentielles de 2022.
Présidentielle 2022 : Anne Hidalgo ne décolle pas dans les sondagesPrésidentielle 2022 : Anne Hidalgo ne décolle pas dans les sondagesPrésidentielle 2022 : Anne Hidalgo ne décolle pas dans les sondagesPrésidentielle 2022 : Anne Hidalgo ne décolle pas dans les sondages Présidentielle 2022 : Anne Hidalgo ne décolle pas dans les sondages
À moins de 15 mois des élections présidentielles, de récents sondages réalisés à l'échelle nationale attribuent à Anne Hidalgo entre 6 et 7% des intentions de vote au premier tour. Même si la maire de Paris n'est pas encore officiellement candidate, la course à l'Élysée semble d'ores et déjà jonchée d'obstacles.

Informations pratiques

Lieu

1er Arrondissement
75001 Paris 1

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche