Présidentielle 2022 : la mauvaise dynamique d'Anne Hidalgo inquiète les socialistes

Par Alexandre G. · Publié le 6 octobre 2021 à 14h53
À quelques mois de l'élection présidentielle, Anne Hidalgo peine à convaincre les Français et plafonne dans les sondages autour des 5% d'intentions de vote. Loin derrière Marine Le Pen, Emmanuel Macron ou encore Éric Zemmour, qui continuent de faire la course en tête pour hypothétiquement se retrouver au second tour, la candidature de la maire de Paris et sa mauvaise dynamique actuelle créent le doute chez les socialistes.

En chute dans les sondages, Anne Hidalgo risque de perdre le soutien du camp socialiste. À quelques mois des élections présidentielles de 2022, mauvaise nouvelle pour les socialistes rallié à la maire de Paris, officiellement candidate depuis la mi-septembre : un récent sondage Ipsos-Sopra Sterio pour Franceinfo et Le Parisien dévoilé vendredi 1er octobre lui attribue 5,5% des intentions de vote de la part des Français au premier tour.

Des chiffres inquiétants pour les socialistes, alors que la candidature d'Anne Hidalgo sous l'étiquette du PS a été annoncé il y a maintenant quelques semaines. Surtout, les précédents sondages d'opinion la plaçait entre 6 et 7% des intentions de vote. Ses proches et les poids lourd du parti à la rose commencent déjà à tirer à boulets rouges sur l'édile. "Elle est dans la position du challenger sauf qu'elle ne veut pas prendre de risques", résume un communiquant à Franceinfo. Un autre élu parisien de la majorité (PS-EELV) estime que sa candidature est trop "lisse, il n'y a rien de transgressif". "La dynamique, quelle dynamique ?", ironise la même source. 

Devant la maire de Paris, on retrouve à gauche le candidat de la France Insoumise avec la même baisse d'opinions favorables, Jean-Luc Mélenchon (autour des 9%), ou encore le secrétaire national d'Europe Écologie Les Verts Yannick Jadot (environ 8-9%). Sans parler de l'arrivée de nouveaux outsiders à droite, comme le polémiste Éric Zemmour, crédité autour des 15% d'intentions de vote, et de l'omnipotent duel entre Marine Le Pen (18%) et Emmanuel Macron (24%) qui se profile au second tour. 

Pourtant, les fidèles de la première heure préfèrent rassurer les sceptiques. "Si on commence à s'inquiéter des sondages en septembre...", tempère Stéphane Troussel, président de la Seine-Saint-Denis et proche d'Anne Hidalgo. "Tout se jouera en novembre, si ça ne décolle pas, la question qu'elle abandonne se posera", explique une autre source à Franceinfo. Philippe Doucet, membre du Conseil national du PS, affirme au Parisien que "tout est possible", à la seule condition que la maire de Paris "assume son identité socio-démocrate parce que face à elle, il y a un écologiste qui s'appelle Yannick Jadot". Une seule urgence pour la gauche avant le scrutin présidentiel : tomber d'accord sur l'essentiel, et proposer une véritable opposition aux poids lourds de droite pour tenter de remporter la bataille des idées. 

Justement, "il faut absolument qu'Anne Hidalgo se fasse connaître ailleurs qu'à Paris" expliquait en janvier dernier un proche des socialistes au Parisien. Si cette même source admettait que "ce sera difficile", une seule chose est désormais certaines : Anne Hidalgo veut s'exporter partout en France. Sans plus tarder. 

Présidentielle 2022 : Yannick Jadot remporte la primaire des écologistes Présidentielle 2022 : Yannick Jadot remporte la primaire des écologistes Présidentielle 2022 : Yannick Jadot remporte la primaire des écologistes Présidentielle 2022 : Yannick Jadot remporte la primaire des écologistes Présidentielle 2022 : Yannick Jadot remporte la primaire des écologistes
À l'issue du scrutin du second tour de la primaire du parti d'Europe-Ecologie-Les Verts, organisé en ligne et qui doit désigner le candidat du parti pour l'élection présidentielle de 2022, Yannick Jadot est arrivé en tête avec 51,03% des voix devant Sandrine Rousseau (48,97%). L'euro-député est le candidat des Verts pour la présidentielle 2022. [Lire la suite]

Présidentielle 2022 : Macron gagne en popularité, Mélenchon dégringole, selon un sondagePrésidentielle 2022 : Macron gagne en popularité, Mélenchon dégringole, selon un sondagePrésidentielle 2022 : Macron gagne en popularité, Mélenchon dégringole, selon un sondagePrésidentielle 2022 : Macron gagne en popularité, Mélenchon dégringole, selon un sondage Présidentielle 2022 : Zemmour en hausse, Le Pen recule et Macron se stabilise
À un peu plus de six mois de l'élection présidentielle, une récente enquête d'opinion attribue un gain de popularité assez conséquent pour Eric Zemmour. En revanche, Emmanuel Macron -presque toujours au même niveau dans les sondages- et Marine Le Pen devraient a priori se retrouver une nouvelle fois au second tour, malgré une baisse des intentions de vote pour la candidate du RN (-6%). [Lire la suite]

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche