Présidentielle 2022 : découvrez les 12 candidats officiels de cette campagne électorale

Par Cécile D., Graziella L. · Publié le 7 mars 2022 à 18h52
La course aux parrainages est terminée, le Conseil constitutionnel a publié la liste officielle des 12 candidats qui participeront à cette campagne. Tour d'horizon des candidats à l'élection présidentielle de 2022, pour mieux s'y retrouver.

Les élections présidentielles de 2022 approchent et vous ne savez pas vraiment qui se présente ? Une quarantaine de personnes s'étaient déclarées candidates à cette élection, mais seulement 12 d'entre eux ont réussi à obtenir les 500 parrainages demandés pour participer officiellement à cette campagne électorale.

Ce 7 mars 2022, le Conseil constitutionnel a publié la liste des candidats officiels, ceux qui ont pu accumuler plus de 500 signatures, et pour qui vous pourrez voter lors du premier tour de l'élection, le 10 avril 2022.

Présidentielle : les 10 et 24 avril 2022, les dates d'élection fixées Présidentielle : les 10 et 24 avril 2022, les dates d'élection fixées Présidentielle : les 10 et 24 avril 2022, les dates d'élection fixées Présidentielle : les 10 et 24 avril 2022, les dates d'élection fixées Election Présidentielle : les 10 et 24 avril 2022, les dates officielles validées
L'élection présidentielle se tiendra bien les 10 et 24 avril 2022, vient d'annoncer Gabriel Attal. Cette annonce était encore en attente de validation du Conseil des ministres. La collecte des 500 parrainages débutera au moins 10 semaines avant le premier tour, à partir de la convocation des électeurs ! [Lire la suite]

On compte donc 12 candidats à l'Elysée, soit un de plus que lors des dernières élections présidentielles, en 2017. Ces hommes et femmes politiques vous sont présentés ci-dessous ; ceux ayant reçu le plus de parrainages étant affichés en premier.

  • Valérie Pécresse - Les Républicains
    2636 parrainages
    Elue lors de la primaire des Républicains, la présidente de la région Île-de-France vise désormais les plus hautes fonctions de l'Etat. Elle revendique un héritage chiraquien. Ses principaux chevaux de bataille sont le pouvoir d'achat et la sécurité : elle promet une hausse des salaires de 10%, jusqu'à 2,2% du Smic net, et propose de convertir les RTT en salaire. Elle a également annoncé vouloir « passer le Kärcher » dans les quartiers sensibles, en créant des brigades d'intervention spéciales. Elle souhaite aussi supprimer le droit du sol automatique. 

  • Emmanuel Macron - La République en Marche
    2098 parrainages
    Le président sortant brigue un second mandat, grâce auquel il espère mener à bien sa réforme des retraites. Déclaré à la dernière minute, il n'a pas encore communiqué son programme. Dans sa "Lettre aux Français", il annonce cependant : « Il faudra travailler plus et poursuivre la baisse des impôts pesant sur le travail et la production. » Il souhaite également donner « la priorité à l’école et à nos enseignants, qui seront plus libres, plus respectés et mieux rémunérés » et faire de la France « une grande nation écologique, qui la première sera sortie de la dépendance au gaz, au pétrole et au charbon. » 

  • Anne Hidalgo - Parti socialiste
    1440 parrainages
    L'actuelle maire de Paris souhaite « bâtir une France plus juste » dans un programme tourné vers l'écologie et la reconstruction industrielle. Elle propose également de sacraliser l’âge de départ à la retraite à 62 ans, et d'instaurer un impôt sur la fortune climatique. Côté économie, elle souhaite créer un minimum jeunesse et veut augmenter le recrutement de médecins.

  • Jean-Luc Mélenchon - La France Insoumise
    906 parrainages
    Son programme qui prône "l'union populaire" est axé sur le social. Il insiste sur la lutte contre les inégalités, la réforme profonde des institutions et le combat contre les changements climatiques. Il espère séduire avec la baisse de l'âge du départ en retraite instauré à 60 ans et la généralisation d'une sixième semaine de congés payés. Il propose également de bloquer les prix des produits de première nécessité.

  • Eric Zemmour - Reconquête! 
    741 parrainages
    Le chroniqueur télé entend « reprendre notre destin en main ». « Il n’est plus temps de réformer la France mais de la sauver », a-t-il déclaré. Il propose une politique migratoire très stricte, avec notamment la suppression du droit du sol et du regroupement familial. Il souhaite restreindre le droit d’asile et « renvoyer tous les étrangers indésirables. » Le candidat d'extrême droite milite pour un départ à la retraite à 64 ans et pour la défiscalisation des heures supplémentaires.

  • Yannick Jadot - Les Verts/ALE
    712 parrainages
    Le candidat écologiste propose, comme Anne Hidalgo, un impôt sur la fortune climatique. Il souhaite également la sortie du nucléaire, un revenu citoyen de 918 euros pour les personnes majeures, l'installation de 6 000 nouvelles éoliennes et il plaide pour une « justice sociale. »

  • Jean Lassalle - Résistons
    642 parrainages
    Député du Béarn, il veut "incarner la joie malgré la crise". Il se présente comme le porte-parole de la ruralité. Il propose un programme ambitieux : l'embauche de 100 000 infirmiers et aides-soignants, la mise en place du Référendum d’initiative citoyenne, la reconnaissance du vote blanc et un référendum sur le retour du septennat. Il annonce vouloir investir dans la recherche, notamment dans le domaine des énergies renouvelables. Le député promet également de revaloriser le Smic à 1 400 euros net mensuels et le recrutement de 6 000 gendarmes et policiers.

  • Fabien Roussel - Parti communiste français
    626 parrainages
    Député communiste du Nord, il souhaite incarner la gauche populaire, en faisant notamment la promotion de la bonne viande et du vin, s'opposant ainsi aux écologistes. Il assure être pro-nucléaire, il souhaite réhabiliter la laïcité, mais aussi recruter 30 000 policiers de proximité. Il promet la distribution d’un revenu étudiant de 850 € par mois, la retraite à 60 ans, la semaine de 32 heures ainsi qu'une augmentation des pensions de retraite et du Smic, à 1 500 euros net. Il propose enfin d'offrir le permis de conduire gratuit pour les moins de 25 ans.

  • Marine Le Pen - Rassemblement national
    622 parrainages
    Moins radicale et souverainiste que lors de la dernière campagne présidentielle, la députée du Pas-de-Calais et conseillère régionale des Hauts-de-France reste malgré tout très centrée sur les questions de l'immigration. Pour séduire un nouvel électorat, elle avance également des promesses économiques fortes, comme la suppression de l’impôt sur le revenu pour les moins de 30 ans, la renationalisation des autoroutes et le doublement de l’allocation de soutien aux familles monoparentales.

  • Nicolas Dupont-Aignan - Debout la France
    600 parrainages
    Ancien député de l'Essonne au programme souverainiste, ce maire de droite est profondément opposé à l'état d'urgence sanitaire et aux « mesures liberticides comme le passe sanitaire ou vaccinal », qu'il souhaite supprimer. Il se présente comme étant à l'écoute du peuple français, en proposant notamment l'instauration du référendum d'initiative populaire ou citoyenne (RIC), à partir de 500 000 signatures. Il est également engagé sur les sujets de sécurité, en promouvant la suppression du droit du sol, la fin de l’Union européenne telle que nous la connaissons, et la création d’un bagne aux îles Kerguelen, pour les personnes condamnées pour faits de terrorisme.

  • Philippe Poutou - Nouveau parti anticapitaliste
    596 parrainages 
    Ce conseiller municipal de Bordeaux propose quelques idées radicales, comme la nationalisation des banques ou le désarmement de la police. Il souhaite également instaurer la gratuité des transports, la sortie du nucléaire en dix ans et l'augmentation de tous les revenus de 400 euros. Il propose encore une réduction du temps de travail pour des semaines à 32 heures, ou encore la liberté d'installation et de circulation pour les migrants. 

  • Nathalie Arthaud - Lutte ouvrière
    576 parrainages
    Militante historique du mouvement pour faire entendre les travailleurs, elle lutte pour une réorganisation totale de la société. Se revendiquant du côté des travailleurs, elle propose une augmentation générale des salaires, des allocations et des pensions, avec notamment « un minimum de 2 000 euros net » par mois. Elle indique dans son programme vouloir indexer les revenus des salariés sur l’augmentation des prix. Elle promet également « zéro chômeur » grâce à une meilleure répartition du travail entre tous, sans baisse de salaire. Enfin, elle souhaite que « les travailleurs » contrôlent les comptes des entreprises.

L'ordre officiel de présentation des douze candidats en mairie a été décidé par tirage au sort. On commencera donc par Nathalie Arthaud pour finir par Nicolas Dupont-Aignan : 

  1. Nathalie Arthaud
  2. Fabien Roussel
  3. Emmanuel Macron
  4. Jean Lassalle
  5. Marine Le Pen
  6. Eric Zemmour
  7. Jean-Luc Mélenchon
  8. Anne Hidalgo
  9. Yannick Jadot
  10. Valérie Pécresse
  11. Philippe Poutou
  12. Nicolas Dupont-Aignan

Informations pratiques

Dates et Horaires
Du 7 mars 2022 au 24 avril 2022

×
    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche