Présidentielle 2022 : à peine lancée, la campagne d'Anne Hidalgo bat déjà de l'aile

Par Alexandre G. · Publié le 14 octobre 2021 à 16h27
La maire de Paris devrait sans surprise être désignée candidate à l'élection présidentielle ce jeudi 14 octobre 2021 au soir par ses pairs du Parti socialiste. En berne dans les sondages d'opinion -à peine 4%-, critiquée au Conseil de Paris non seulement par l'opposition mais également par les membres de la majorité, notamment les élus EELV, déjà délaissée par une partie du clan socialiste, Anne Hidalgo connait des heures difficiles, seulement un mois après le lancement officiel de sa campagne.

Campagne de la présidentielle 2022 compliquée pour Anne Hidalgo. Et c'est le moins que l'on puisse dire. Alors que la maire de Paris doit être officiellement désignée candidate par les adhérents au Parti socialiste ce jeudi 14 octobre 2021 au soir, les voyants ont rarement été autant dans le rouge. Pratiquement un mois jour pour jour après le lancement officiel de sa candidature, force est de constater que l'édile socialiste peine à rassembler, unifier, convaincre. Autant dans son camp que chez ses adversaires. 

À l'heure où les sondages d'opinion dictent le ton de la campagne pour la présidentielle 2022, un peu moins de sept mois avant l'échéance, les intentions de vote pour Anne Hidalgo diminuent inlassablement au fil des semaines. D'abord créditée autour des 6-7% au début de l'été, la rentrée de septembre rime avec cataclysme pour la maire de Paris : à peine 4% dans le dernier sondage réalisé par l'institut BVA pour RTL, publié ce jeudi à quelques heures du vote des socialistes. À gauche, Yannick Jadot (EELV) et Jean-Luc Mélenchon (LFI) avoisinent autour des 8%. La faute, selon les sondeurs, à une incompréhension des Français face aux rares propositions qui ont émergés dans le débat public, comme le doublement du salaire des enseignants, raillé unanimement à droite et à gauche. 

Chez les socialistes, un subtil jeu de dupe se met en place depuis que la dégringolade d'Anne Hidalgo dans les sondages se confirme. Certains fidèles tentent de noyer le poisson en rappelant les mauvaises prédictions à l'encontre de la maire sortante lors des dernières municipales. "Souvenez-vous, tout le monde nous disait 'elle va perdre, ça va être la catastrophe. Elle a gagné haut la main, tout simplement parce qu'elle est constante", se félicite sur BFMTV le maire de Rouen, Nicolas Mayer-Rossignol. Seulement en interne, d'autres poids lourds du PS ne cachent plus leurs (sérieux) doutes face à la mauvaise dynamique de la candidate. "Tout se jouera en novembre, si ça ne décolle pas, la question qu'elle abandonne se posera", souffle un proche à France info. 

Au moins, Anne Hidalgo peut se redonner confiance en tenant d'une main de fer le Conseil de Paris, organisé précisément lors de cette semaine cruciale. Que nenni ! Attaquée par Rachida Dati, maire du 7e et principale figure de l'opposition de droite, la maire socialiste a même vu ses alliés écologistes partager les chefs d'accusation, à savoir faire de la "communication" à Paris au service de sa campagne. Le 23 octobre prochain, un meeting organisé à Lille dans la ville de Martine Aubry doit venir secourir l'édile, avec le soutien de figures historiques comme Lionel Jospin et Bernard Cazeneuve. Dans l'éternel espoir de créer, enfin, une dynamique positive. 

Présidentielle 2022 : Anne Hidalgo ne décolle pas dans les sondagesPrésidentielle 2022 : Anne Hidalgo ne décolle pas dans les sondagesPrésidentielle 2022 : Anne Hidalgo ne décolle pas dans les sondagesPrésidentielle 2022 : Anne Hidalgo ne décolle pas dans les sondages Présidentielle 2022 : la mauvaise dynamique d'Anne Hidalgo inquiète les socialistes
À quelques mois de l'élection présidentielle, Anne Hidalgo peine à convaincre les Français et plafonne dans les sondages autour des 5% d'intentions de vote. Loin derrière Marine Le Pen, Emmanuel Macron ou encore Éric Zemmour, qui continuent de faire la course en tête pour hypothétiquement se retrouver au second tour, la candidature de la maire de Paris et sa mauvaise dynamique actuelle créent le doute chez les socialistes. [Lire la suite]

Présidentielle 2022 : la candidature d'Anne Hidalgo décidée "à la rentrée" de septembrePrésidentielle 2022 : la candidature d'Anne Hidalgo décidée "à la rentrée" de septembrePrésidentielle 2022 : la candidature d'Anne Hidalgo décidée "à la rentrée" de septembrePrésidentielle 2022 : la candidature d'Anne Hidalgo décidée "à la rentrée" de septembre Présidentielle 2022 : Anne Hidalgo officiellement candidate
La maire de Paris, Anne Hidalgo vient d'officialiser sa candidature aux élections présidentielles de 2022, à Rouen, ce dimanche. [Lire la suite]

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche