Covid : 35 vaccinodromes bientôt déployés en France pour accélérer la campagne de vaccination

Par Laurent P., Caroline J. · Publié le 24 mars 2021 à 14h15 · Mis à jour le 24 mars 2021 à 14h29
Alors que le gouvernement y était au départ opposé, Olivier Véran a annoncé mardi 23 mars miser sur les vaccinodromes en en installant 35 sur le territoire, afin d’accélérer la campagne de vaccination dans le pays. Des vaccinodromes qui doivent être gérés par l'armée et les pompiers.

Les vaccinodromes, nouvelle stratégie du gouvernement pour accélérer la campagne de vaccination en France ? Olivier Véran a annoncé mardi 23 mars la création de 35 mega-centres de vaccination, dispersés un peu partout dans le pays dans le courant du mois d'avril, dans le but de pouvoir vacciner à tour de bras lors des prochaines livraisons de vaccin, massives. Et pour cause : 12 millions de doses doivent être réceptionnées rien que pour le mois d'avril, augmentant par conséquent la cadence dans la campagne de vaccination.

Dans le détail, des gymnases, stades et autres grands espaces vont ainsi être réquisitionnés pour y installer ces vaccinodromes, qui doivent permettre de vacciner 1000 à 2000 personnes par jour. Un dispositif dont la logistique doit être gérée par les pompiers, l'armée et la Croix-Rouge, et qui prendra place dans chaque département, à raison d'un ou deux centres en fonction de la densité de population. Une info déjà confirmée ce 22 mars 2021 par Alain Fischer. Invité sur BFMTV, le « monsieur vaccin du gouvernement » a confié que l’armée sera impliquée dans la mise en place de vaccinodromes. « Plus il y a de corps professionnels et de compétences qui peuvent s’ajouter et vacciner, mieux c’est », a-t-il ajouté.

Et pour vacciner, les dentistes, vétérinaires ou encore les biologistes ont déjà fait savoir qu'il était prêt à relever le défi, et ainsi renforcer les rangs du personnel médical déjà sur le front. À noter que la Haute Autorité de Santé doit se prononcer cette semaine sur la question de l'installation de ces vaccinodromes.

Des vaccinodromes qu'évoquait déjà le quotidien Les Échos dans son édition du 22 mars. Alors que l’exécutif se disait opposé à ces grands centres de vaccination, ce dernier fait finalement volte-face. Toujours selon Les Échos, le gouvernement misait à présent sur ces « super-centres de vaccination » pour accélérer la cadence et tenir son objectif : vacciner 30 millions de Français d’ici à l’été, dont 10 millions dès la mi-avril et 20 millions à la mi-mai. On rappelle qu’en date du 21 mars, 5.630.671 de Français ont reçu au moins une injection.

Toujours selon Les Échos, le premier vaccinodrome pourrait même ouvrir ses portes à la fin du mois de mars, avant un déploiement prévu en avril. Objectif ? Ouvrir un à deux vaccinodromes par département afin de piquer entre 1 000 et 2 000 personnes par jour. En Île-de-France, on a d’ailleurs appris le 20 mars que le Stade de France accueillera dès le mois d'avril un centre de vaccination géant, alors que le vélodrome de Marseille s’est déjà transformé en vaccinodrome, tout comme le palais des expositions de Nice, ou encore le Zénith de Toulon. 

Mieux Vivre Ensemble, la grande collecte solidaire au Stade de FranceMieux Vivre Ensemble, la grande collecte solidaire au Stade de FranceMieux Vivre Ensemble, la grande collecte solidaire au Stade de FranceMieux Vivre Ensemble, la grande collecte solidaire au Stade de France Covid : Un grand ”centre de vaccination” installé au Stade de France début avril
Un grand ”vaccinodrome” va être installé au début du mois d'avril au Stade de France avec pour objectif la vaccination de milliers de personnes par semaine.


Le 6 mars dernier, la préfète de la Vienne annonçait également le "projet d'ouverture d'un méga-centre de vaccination au parc des expos de Poitiers" attendu avant la fin du mois de mars.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche