Covid : Pfizer dévoile son premier traitement oral contre le virus

Par Laurent P. · Publié le 28 avril 2021 à 11h30 · Mis à jour le 28 avril 2021 à 14h28
Bientôt un traitement contre la Covid sous forme de pilule ? Le laboratoire Pfizer a annoncé avoir débuté des essais cliniques autour d'un médicament de ce genre, dans deux établissements du groupe, et potentiellement commercialisé d'ici la fin de l'année si les résultats sont concluants, après validation des autorités sanitaires.

Une bonne nouvelle dans la lutte contre la Covid, pour compléter l'offre de traitement actuellement disponible. Le laboratoire Pfizer a annoncé avoir débuté des essais cliniques dans deux de ses établissements - l'un aux États-Unis, l'autre en Belgique - autour d'un médicament potentiel contre le coronavirus, sous forme de pilule. Répondant au doux nom de "PF 07321332", ce traitement a été administré dans le cadre de cet essai à 60 volontaires âgés de 18 à 60 ans.

Concernant ce médicament, il s'agit plus précisément d'un "inhibiteur de protéase", c'est-à-dire une molécule qui inhibe une enzyme coupant les liaisons peptidiques des protéines, empêchant ainsi le virus de faire ce pour quoi il est programmé. Un véritable "antiviral sur mesure" mis au point pour cibler directement la "colonne vertébrale" du virus et ainsi l'empêcher de se développer dans les fosses nasales, la bouche et les poumons.

"Nous avons conçu PF-07321332 comme une thérapie orale potentielle qui pourrait être prescrite au premier signe d'infection, sans exiger que les patients soient hospitalisés ou en soins intensifs", expliquait ainsi Mikael Dolsten, directeur scientifique et président de la recherche mondiale et du développement médical chez Pfizer, dans un communiqué.

Un essai clinique qui devrait se dérouler sur 145 jours, en trois phases. La première doit évaluer la tolérance du traitement "lorsque la dose est augmentée" et "s'il y a des effets secondaires importants". La seconde phase vise les mêmes objectifs, mais avec des "doses multiples". La dernière phase de l'essai clinique devrait tester le médicament sous sa forme de pilule, mais également sous forme liquide.

Un essai clinique qui, s'il est concluant, devrait tester son traitement sur des personnes atteintes de la Covid pendant 28 autres jours, dans une phase de dépistage. Quant à une commercialisation, si tout se passe comme prévu, celle-ci pourrait arriver d'ici la fin de l'année.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche