Covid - "Une injection = une infection" : comment obtenir le pass vaccinal avec seulement une dose

Par Cécile D. · Photos par Cécile D. · Publié le 3 février 2022 à 14h36
Invité sur le plateau de BFMTV ce mercredi 2 février, Olivier Véran a indiqué que les règles pour obtenir un pass vaccinal changeaient : une dose de vaccin peut subir, si on a attrapé le Covid-19. Décryptage.

Le pass vaccinal est entré en vigueur en France le 24 janvier 2022, remplaçant le pass sanitaire. Impossible désormais d'accéder à un lieu de loisirs en se faisant seulement dépister : pour obtenir le précieux sésame, il faut être vacciné et/ou avoir attrapé le Covid-19.

Ce mercredi 2 février, sur le plateau de BFMTV, le ministre de la Santé Olivier Véran a indiqué que les règles pour acquérir ce pass évoluaient légèrement. Pour résumer les propos du ministre et son nouveau précepte, on peut retenir qu'une « injection = une infection ». Qu'est-ce que cela signifie exactement ?

On le savait, pour avoir un pass vaccinal en règle, il faut suivre un schéma vaccinal : deux doses de vaccin et une dose de rappel quatre mois après, ou une dose de vaccin Janssen et une dose de rappel. Cette formule n'est cependant pas la seule qui fonctionne.

Olivier Véran l'a rappelé, si on a été malade, il n'est pas nécessaire de faire la dose de rappel : les anticorps produits pas l'infection suffisent à protéger l'organisme. Donc, si vous avez eu vos deux doses et que vous avez été malade ensuite, vous êtes assurés d'avoir un pass valide.

Mais ce n'est pas tout. Le ministre de la Santé a indiqué qu'il était possible d'avoir un pass vaccinal, même si on n'a reçu qu'une seule dose de vaccin. Si vous avez eu le Covid avant ou 15 jours après avoir reçu une dose de vaccin, votre pass sera activé. Attention, vous ne pourrez conserver ce pass que si vous faites une dose de rappel quatre mois après l'infection ou la vaccination (un délai qui tombe à deux mois si vous avez été vacciné avec Janssen).

Il est donc possible d'obtenir le pass en n'ayant reçu qu'une seule dose de vaccin. En revanche, la durée de vie de ce pass sera limitée dans le temps si vous ne faites pas votre dose de rappel dans les délais impartis. 

Pour être protégé et « bénéficier du pass, il faut que le système immunitaire ait été stimulé au moins trois fois », résume Olivier Véran. Ces stimulations peuvent être faites via le vaccin ou via une contamination. Une personne qui a attrapé le Covid-19 deux fois, et qui a reçu une dose de vaccin est parfaitement éligible pour recevoir son pass, du moment qu'elle apporte les preuves de sa contamination (le certificat de rétablissement) et qu'elle a eu, au minimum, une injection.

A noter que les personnes qui ont été malades trois fois à cause du Covid et qui n'ont jamais eu de vaccin ne peuvent pas obtenir le pass. Recevoir une dose de vaccin, c'est la condition sine qua non pour avoir un pass valide.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche