Covid : les personnes primo-vaccinées avec Janssen ont-elles besoin d'une 3e dose ?

Par Cécile D. · Publié le 12 janvier 2022 à 15h10
Le vaccin Janssen se différenciait des autres en ne proposant qu'une seule injection, suffisante pour être protégée contre le Covid-19. Les autorités de santé ont décidé qu'une deuxième dose était nécessaire, quatre semaines minimum après la première. Une troisième dose doit-elle également être faite, comme pour les autres vaccins ? On fait le point.

Simple et efficace : en seulement une injection, le vaccin Janssen (Johnson & Johnson) promettait de nous protéger contre le Covid-19, là où ses concurrents nécessitaient deux doses. Cet avantage a disparu avec la campagne de rappel vaccinal : une deuxième piqûre de vaccin a été imposée aux Français primo-vaccinés avec Janssen fin 2021. Ils doivent désormais se préparer à en recevoir une troisième, comme le reste des personnes majeures vaccinées.

Quatre semaines après avoir reçu leur dose de vaccin Janssen, les Français concernés ont donc dû faire une dose de rappel. Cette nouvelle injection devait être réalisée avec un vaccin à ARN Messager. Dans sa recommandation, publiée le 24 août 2021, la HAS conseillait : pour « les personnes primovaccinées avec le vaccin Janssen, [il faut] qu'une dose de rappel avec un vaccin à ARNm (Comirnaty® ou Spikevax®) leur soit proposée à partir de 4 semaines après la première injection. »

Pour conserver leur pass sanitaire activé avec le certificat vaccinal, ces individus ont dû faire leur dose de rappel avant le 15 décembre 2021

Le parcours vaccinal des personnes qui ont choisi Janssen ne s'arrête plus à cette deuxième dose. Trois mois après leur deuxième piqûre, ces individus sont éligibles à une troisième dose : leur deuxième dose de rappel. Cette troisième dose est elle aussi nécessaire pour conserver le pass sanitaire ou le futur pass vaccinal, indique le gouvernement sur son site.

Ainsi, si vous avez fait votre primo-injection avec Janssen, vous devez avoir fait votre dose de rappel avant le 15 décembre 2021. Trois mois après cette deuxième dose, vous devrez en refaire une troisième pour conserver votre pass. A noter que si vous avez été infecté par le Covid-19 après votre deuxième dose, vous n'avez pas besoin de faire la 3e dose tout de suite. Vous continuez d'être protégé, et vous conservez votre pass jusqu'à trois mois après la date de réalisation du test de dépistage positif, précise le site du ministère de la Santé.

Selon les données de CovidTracker, la France comptait 1 071 591 personnes vaccinées avec Janssen au 6 janvier 2022. A la même date, Santé Publique France annonçait que près de 34% des Français avaient reçu leur dose de rappel. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche