Covid : est-il possible d'obtenir le pass vaccinal si on a une contre-indication à la vaccination ?

Par Cécile D. · Mis à jour le 8 janvier 2022 à 09h35 · Publié le 7 janvier 2022 à 18h01
Des centaines de Français ne peuvent pas se faire vacciner contre le Covid-19, pour des raisons médicales. Ces personnes sont-elles laissées sur le bord de la route, avec l'arrivée du pass vaccinal ? On fait le point.

Le pass sanitaire est sur le point de se transformer en pass vaccinal : lorsque la loi sera adoptée par le Parlement, et entrera en vigueur, seul un schéma vaccinal complet ou un certificat de rétablissement du Covid-19 permettra d'obtenir le pass, ce sésame qui permet d'entrer dans les lieux de loisirs comme les restaurants ou les cinémas.

La grande majorité des Français est désormais vaccinée ; il reste cependant environ cinq millions de citoyens éligibles qui n'ont toujours reçu aucune dose du vaccin. Parmi eux, on retrouve des personnes qui ne peuvent pas être vaccinées pour raison médicale.

Quelles sont ces contre-indications à la vaccination contre le Covid ? Selon le site de l'Assurance maladie, plusieurs conditions peuvent empêcher des individus de se faire vacciner, comme des antécédents allergiques à certains composants du vaccin, des syndromes et maladies déclarées ou des réactions très violentes observées après la première injection.

Ces Français qui ne peuvent pas être vaccinés, et qui obtenaient jusqu'alors leur pass sanitaire grâce aux tests de dépistage vont-ils perdre le privilège de sortir dans les lieux soumis au pass vaccinal ?

Bonne nouvelle : le projet de loi actuellement examiné par le Parlement n'a pas oublié ces Français non-vaccinables. Une procédure spéciale avait déjà été mise en place pour le pass sanitaire. Les personnes qui présentent une contre-indication à la vaccination doivent demander à leur médecin traitant un certificat de contre-indication. Ce document sera transmis à l'Assurance maladie qui devra le valider.

Si le certificat est validé, « le patient recevra son pass sanitaire "activités" dans un délai d’une semaine maximum après que son dossier a été considéré comme recevable. Ce pass lui permettra d’accéder à tous les lieux et activités soumis au pass sanitaire sur le territoire national, avec le QR Code associé », assure la Direction générale de la Santé dans un communiqué. Cette procédure ne changera pas pour le pass vaccinal, la nouvelle loi en cours d'étude conserve ce protocole à l'identique.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche