Covid : L'accord d'un seul parent à nouveau suffisant pour vacciner les enfants de 5-11 ans

Par Manon C. · Publié le 26 janvier 2022 à 12h19
Le ministère de la Santé, qui avait annoncé début janvier que l'accord des deux parents était nécessaire pour la vaccination des enfants dans la tranche d'âge 5-11 ans, rétropédale. Désormais, l'accord d'un seul parent est à nouveau suffisant.

Le 6 janvier dernier, le ministère de la Santé annonçait qu'à compter de ce jour, l'accord des deux parents était nécessaire pour vacciner les enfants dans la tranche d'âge 5-11 ans. "Désormais, il faut l'accord des deux parents pour vacciner les enfants." avait déclaré un représentant du ministère de la Santé lors d'un point presse.

Depuis le début de l'année, donc, lors du rendez-vous de vaccination, un seul parent avait besoin d'être présent mais celui-ci devait fournir une attestation sur l'honneur selon laquelle le deuxième parent était d'accord. Une décision regrettée par le président du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale, Alain Ficher, qui déclarait alors : "Je pense que c'est un peu malheureux, c'est un obstacle qui dramatise un peu cette notion de vaccination." 

Ce mardi 25 janvier 2022, le ministère de la Santé rétropédale. Lors du point presse hebdomadaire, ce mardi, le Ministère a indiqué que l'accord d'un seul parent serait désormais requis pour vacciner les enfants de 5 à 11 ans. "Nous simplifions les choses, un seul des deux parents suffit." 

De leur côté, les enfants de la tranche d'âge 12-15 ans doivent avoir l'accord d'un seul parent pour se faire vacciner, tandis que les adolescents de 16 ans et plus peuvent se faire vacciner sans l'accord de leurs parents. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche