Covid : des sessions de substitution pour les étudiants qui ne peuvent pas assister aux examens

Par Caroline J., Cécile D. · Publié le 7 janvier 2022 à 12h07
Les partiels de janvier se dérouleront bien en présentiel à l’université. C’est ce qu’a affirmé la ministre Frédérique Vidal ce 29 décembre 2021 sur France Info, alors que le nombre de cas positifs au covid-19 explose en France, notamment chez les jeunes. Pour ne pas pénaliser les étudiants contaminés par le virus, des "sessions de substitution" seront organisées.

La question des universités n’avait pas été évoquée le 27 décembre dernier lors de la conférence de presse tenue par Jean Castex et Olivier Véran. Pourtant, le nombre de contaminations explose chez les jeunes, et les examens de janvier approchent. Comme l’indiquait sur Twitter Guillaume Rozier, le 25 décembre dernier, « À Paris, il y a 387.000 jeunes de 20 à 30 ans. Parmi eux, 13.150 ont reçu un test positif ces sept derniers jours (soit 1 sur 30) ».

Invitée ce 29 décembre 2021 sur France Info, la ministre de l’Enseignement supérieur n’a donc pas échappé à la question. Alors, comment les partiels de janvier vont-ils s’organiser dans les universités ? « La décision qui a été prise, c’est de maintenir les examens en présentiel, ce qui est la demande majoritaire des étudiants. » a affirmé Frédérique Vidal ce mercredi matin.

 

« Les établissements ont tout mis en place pour que tout se passe le mieux possible », a-t-elle ajouté, précisant toutefois que des reports pourront être envisagés « au cas par cas ».

Quid des jauges, alors que celles-ci vont faire leur retour lors de grands rassemblements dans certains lieux publics dès le 3 janvier ? Pour le moment, la limite des jauges dans les amphithéâtres n’est pas prévue. « L'objectif est de poursuivre en présentiel. C'est essentiel », a indiqué la ministre. Aussi, selon elle, « les étudiants sont vaccinés à deux doses et [même] à trois doses pour plus de 30 % » d'entre eux.

Hier, sur France Inter, le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer avait estimé que les examens des étudiants prévus en janvier devraient se dérouler en présentiel. « On a débattu de la question des examens, qui se déroulent beaucoup au mois de janvier. Cela a été tranché dans un sens de présence en physique. À ma connaissance il n'y aura pas de jauge dans les amphis », a-t-il déclaré.

Cette décision gouvernementale a causé la colère de milliers d'étudiants et d'enseignants, qui ne comprennent pas comment le gouvernement peut autoriser la tenue d'examens rassemblant des centaines de personnes dans une même salle, alors que les taux de contamination explosent.

Les étudiants se sont notamment insurgé d'apprendre que ceux d'entre eux qui seront malades du Covid-19 ne seront pas excusés : ils devront tout de même passer leurs examens, mais pendant les sessions de rattrapage, à la fin du semestre. Une situation inacceptable pour ceux qui sont en fin de cycle et qui craignent qu'une telle mesure n'entache leur dossier et les empêche d'atteindre les échelons supérieurs.

Invitée sur Europe 1 ce vendredi 7 janvier, la ministre de l'Enseignement supérieur a annoncé que quelques aménagements seraient finalement apportés à l'organisation des examens : les étudiants qui ne peuvent pas assister aux partiels en raison d'une contamination au Covid-19 ne seront finalement pas obligés d'aller en rattrapage. Les universités doivent mettre en place des "sessions de substitution" pour ces cas particuliers. « Nous avons demandé aux établissements de mettre en place ces sessions dans les deux semaines à deux mois après la date de l'examen », précise Frédérique Vidal.

Les étudiants positifs au Covid ont donc interdiction de se rendre en salle d'examen et devront passer leurs partiels lors de ces sessions de substitution. Un étudiant cas contact, qui a suivi un schéma de vaccination complet et qui a été testé négatif au Covid peut passer ses examens normalement. La ministre a par ailleurs rappelé que le pass sanitaire - ou le pass vaccinal - ne serait jamais obligatoire pour passer les examens.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche