Pass vaccinal : les lieux où il devrait être obligatoire en France

Par Graziella L. · Publié le 8 janvier 2022 à 10h39
Jean Castex a annoncé que le pass sanitaire se transformerait en pass vaccinal courant janvier. De nombreux lieux deviendraient alors totalement inaccessibles aux personnes non-vaccinées. On fait un point sur les endroits concernés.

Lors de son allocution du vendredi 17 décembre, le premier ministre Jean Castex a prévenu que le pass sanitaire deviendrait après examen de la loi en janvier, un pass vaccinal. De fait, les personnes non-vaccinées ne pourraient plus se tester pour acquérir un pass et de nombreux lieux leur seraient interdits d'accès

Quels lieux devraient être concernés par ce pass vaccinal ? Si la liste officielle ne sera établie qu'après le passage de la loi au Sénat, le gouvernement a déjà donné quelques indications. 

Les bars et les restaurants

Jusqu'ici accessibles grâce à un test antigénique ou PCR, les lieux de restauration ne seront désormais plus ouverts aux personnes non-vaccinées. Le pass vaccinal devrait également être demandé pour accéder aux terrasses en extérieur.

Cinémas et lieux de culture

Les lieux de loisirs demanderont également la présentation de ce nouveau pass vaccinal. Il faudra avoir un schéma vaccinal complet, soit bientôt trois doses pour toute la population. Dans les stations de ski, Ie pass sanitaire devrait être remplacé par le vaccinal concernant les remontées mécaniques. 

Hôpitaux 

C'est un point qui pose problème et qui devrait faire grand bruit devant l'opposition. Les établissements de santé, comme les hôpitaux et les Ehpad appliqueraient aussi le contrôle du pass vaccinal. Sauf urgences, les personnes non-vaccinées seraient donc dans l'impossibilité de pouvoir se rendre à d'importants rendez-vous médicaux

Transports

Si le métro, le RER ou le TER devraient de nouveau être exemptés du pass vaccinal, emprunter un train ou un avion deviendrait réservé aux personnes vaccinées.

Entreprises

Ce lundi 20 décembre, le projet de pass vaccinal va être abordé par la ministre du Travail avec les partenaires sociaux. Le gouvernement semble en effet favorable à l'instauration d'un pass pour pouvoir se rendre au travail, mais il serait plutôt sanitaire. En effet, interdire l'accès au travail si l'on n'est pas vacciné semble difficile.

Les écoles et les centres commerciaux ne seront pas concernés par ce pass vaccinal. En revanche, les activités périscolaires pourraient bientôt être soumises à la présentation d'un pass vaccinal ou sanitaire.

L'exécutif souhaite démarrer l'examen de cette loi en Conseil des ministres dès le 5 janvier, avant un passage devant le Sénat au plus tard la semaine du 17 janvier. Si elle est adoptée, la loi pourrait s'appliquer dès la fin du mois de janvier ou début février.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche