Covid : ces pays européens qui mettent fin aux restrictions et abandonnent le pass sanitaire

Par Graziella L. · Publié le 22 janvier 2022 à 12h46
Tandis que la France s'apprête à passer au pass vaccinal, plusieurs pays européens, dont l'Angleterre et l'Irlande, ont annoncé de leur côté renoncer à demander un pass sanitaire à leur population.

Alors que la France va mettre en place, dès le 24 janvier 2022, une nouvelle mesure restrictive face à l'épidémie de Covid-19, certains pays européens préfèrent mettre fin aux restrictions et notamment au pass sanitaire qui était jusque là en vigueur. En effet, le variant Omicron change la donne, car malgré un nombre de contaminations record dans le monde, ce variant est moins dangereux que le Delta. En France, les hospitalisations en soins critiques sont en baisse depuis une semaine. C'est ce moment qu'a choisi le gouvernement français pour imposer le pass vaccinal, tandis que d'autres pays font le choix inverse et souhaitent vivre avec le virus.

En Espagne, le Covid-19 va bientôt être considéré comme une grippe saisonnière, permettant d'assouplir les mesures sanitaires. Au Royaume-Uni, Boris Johnson a annoncé mercredi dernier la fin du masque obligatoire et du pass sanitaire, à compter du 27 janvier 2022. Le "covid pass" n'était par ailleurs demandé que pour accéder aux boites de nuit et grands évènements, bien loin du pass sanitaire français, qui conditionne l'accès à de nombreux lieux de loisirs. "Alors que le Covid devient endémique, nous devons remplacer les obligations légales par des conseils et recommandations", a justifié le Premier ministre britannique.

L'Irlande vient également de signaler qu'elle mettra fin à la majeure partie des restrictions qui ont cours dans le pays, dès ce samedi 22 janvier. Le pass sanitaire ne sera plus exigé dans les bars, les restaurants ou les boites de nuit. 

En Israël, la question se pose également de mettre fin au pass sanitaire, le "passeport vert" en vigueur. Le ministre des Finances israélien et de nombreux experts se positionnent en ce sens, estimant qu'à l'heure actuelle, "il n'y a aucune logique médicale ou épidémiologique".

Au contraire, le pass vaccinal a été adopté dans plusieurs pays européens, dont la France. En Suède, la mesure est en vigueur pour les rassemblements en intérieur de plus de 100 personnes seulement. En République tchèque, le pass vaccinal s'applique dans les commerces, dans les restaurants, hôtels, musées et événements sportifs, tout comme à Malte, en Autriche, en Lettonie et en Estonie. En Allemagneles chefs de région peuvent interdire aux non-vaccinés d'entrer dans les lieux culturels et salles de sport. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche