Covid : après un autotest positif, faut-il faire un test PCR ou antigénique pour confirmer ?

Par Cécile D. · Publié le 24 janvier 2022 à 14h03
Vous avez réalisé un autotest et celui-ci est positif ? Que faire à présent ? Faut-il faire, en plus, un test PCR ou antigénique pour confirmer le résultat ? On fait le point.

Les autotests se vendent par milliers en France, surtout depuis que les grandes surfaces sont autorisées à en vendre. Rapides et faciles d'utilisation, ces autotests permettent avant tout de se rassurer, avant ou après un événement social, en vérifiant qu'on ne risque pas de transmettre le virus à ses proches. 

Vous avez donc fait un autotest, et le résultat est revenu positif. Que faire à présent ? Faut-il faire un deuxième test pour confirmer le résultat, ou ce premier examen suffit-il ?

Le site du gouvernement résume la marche à suivre dans ce cas-là :
« Pour vous rassurer, et parce que vous n'avez pas de symptômes, vous avez fait un autotest. Le résultat est positif, les deux bandes colorées au niveau des zones C et T en témoignent.

Voici, dans l’ordre, la marche à suivre :

  • Je m'isole immédiatement.
  • J'informe les personnes avec qui j'ai été en contact.
  • Je me rends au plus vite en pharmacie ou dans un laboratoire pour effectuer un test antigénique ou RT-PCR de confirmation.
  • La confirmation par test antigénique ou RT-PCR permettra à l'Assurance maladie de contacter les personnes que j’ai croisées pour qu’elles s’isolent et se fassent tester et de me délivrer un arrêt de travail et/ou de me proposer une solution d'isolement adaptée. »

Lionel Barrand, président du Syndicat des jeunes biologistes médicaux, explique l'importance de ce deuxième test sur France Info. Après un autotest positif, il est impératif de réaliser un test PCR pour confirmer le résultat, affirme-t-il. En effet, c'est avec un test PCR que la machine administrative se met en marche : l'Assurance maladie peut prévenir les personnes avec qui vous avez été en contact, et délivre votre certificat de rétablissement via la plateforme SI-DEP sept jours plus tard. Ce certificat vous est notamment utile pour activer votre pass vaccinal, ou pour obtenir un arrêt de travail.

Lionel Barrand ajoute qu'un autotest peut donner des faux positifs : ces outils ne sont pas aussi fiables que les antigéniques ou les PCR. Un test de contrôle permet donc de s'assurer que vous êtes bien contaminés, ou non. De plus, seul le test PCR sait identifier le variant Omicron, une information qui peut avoir une influence sur votre état de santé futur.

De manière générale, si vous avez déjà des symptômes du Covid-19 ou que vous êtes cas contact, évitez les autotests et faites directement un test PCR ou antigénique. Ces tests réalisés par des professionnels sont plus fiables, et vous gagnerez du temps, puisqu'il faut de toute façon faire un test de confirmation après un autotest positif.

Pour rappel, il n'est désormais plus obligatoire de réaliser un test PCR, si vous avez fait un test antigénique et que celui-ci est positif. Le ministère de la Santé a décidé d'alléger ce protocole, afin de soulager la pression sur les laboratoires, assaillis par les demandes.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche