Covid : le pass sanitaire européen prolongé jusqu'en juin 2023

Par Graziella L. · Publié le 26 juin 2022 à 11h34
Le pass sanitaire européen, qui permet de voyager entre les pays de l'UE qui l'imposent, va être demandé plus longtemps, un an de plus que prévu, jusqu'au 30 juin 2023, suite au vote du Parlement européen.

La Commission européenne souhaitait prolonger le pass sanitaire européen un an de plus. Ce sésame, qui permet aux voyageurs de l'Union européenne de se déplacer dans les pays qui le demandent, devait pourtant cesser d'exister le 30 juin 2022. Mais la Commission estime qu'il y a trop de risques concernant l'avenir du Covid-19 pour l'enlever dès cette année. Suite au vote du Parlement européen, le pass sanitaire européen sera donc en vigueur jusqu'au 30 juin 2023.

Les Européens vont donc être contraints de voyager avec un pass sanitaire plus longtemps. Si la majorité du Parlement ne s'y est pas opposée, près de 385 000 européens avaient répondu il y a quelques mois à une consultation populaire et étaient à 97% contre la prolongation du certificat européen. En plus du pass sanitaire, l'Union européenne a également voté pour que le certificat puisse être ajusté au fil des nouvelles doses de vaccins et que les certificats de vaccination soient valables pour ceux qui participent à des essais cliniques.

Dans la majorité des pays européens, le pass sanitaire a pris fin depuis quelques mois. Mais alors que les cas bondissent de nouveau, notamment en France, faut-il s'attendre à ce qu'il soit réintroduit ? Le gouvernement français souhaite en tout cas son retour aux frontières.

Covid : l'Assurance maladie dévoile un nouvel outil pour recenser les cas contactCovid : l'Assurance maladie dévoile un nouvel outil pour recenser les cas contactCovid : l'Assurance maladie dévoile un nouvel outil pour recenser les cas contactCovid : l'Assurance maladie dévoile un nouvel outil pour recenser les cas contact 7e vague de Covid : à quoi faut-il s'attendre ?
Vous l'avez sans doute remarqué autour de vous, le Covid-19 revient en force et provoque des dizaines de milliers de contaminations chaque jour. En cause, un nouveau sous-variant, plus contagieux, qui pourrait bien pousser le gouvernement à agir. [Lire la suite]

Informations pratiques

Commentaires