Coronavirus : les jeunes, de plus en plus favorables à la vaccination

Par Rizhlaine F. · Publié le 7 mai 2021 à 16h15 · Mis à jour le 7 mai 2021 à 16h15
La vaccination contre le coronavirus représente l'espoir d'un retour à la vie d'avant. Jusque là assez réfractaires, les jeunes semblent de plus en plus enclins à se faire vacciner selon une étude menée par Santé Publique France.

La campagne de vaccination s'ouvre à un public de plus en plus large. Si celle-ci n'est pas obligatoire, il reste nécessaire qu'un nombre suffisant de personnes soient vaccinées pour espérer atteindre prochainement l'immunité collective. Cependant, les jeunes demeuraient jusque là une cible particulièrement réfractaire à la vaccination contre le coronavirus

Mais il semblerait que le vent soit en train de tourner. Alors qu'il est désormais possible pour les français majeurs de moins de 50 ans de se faire vacciner en cas de comorbidité, une enquête de Santé Publique France indique que les jeunes seraient se plus en plus nombreux à vouloir être vacciné.

Selon cette enquête menée entre les 21 et 23 avril, désormais, 55% des français de 18 à 24 ans non-vaccinés souhaiteraient l'être. Plus d'un mois auparavant ils n'étaient que 36%. Une hausse est également constatée chez les 25-34 ans qui sont 43% à vouloir se faire vacciner contre 39% lors du dernier sondage.

Sur l'ensemble de la population, 56% des français sont favorables au vaccin. Parmi les 44% restants, 69% estiment que les nouveaux vaccins ne sont pas sûrs. Cependant un tiers de ces derniers se disent prêts à changer d'avis si des informations confirment l'efficacité et la sureté de ces vaccins. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche