Panne des numéros d'urgence : le réseau rétabli dans la nuit, Darmanin accuse Orange

Par Cécile D. · Publié le 3 juin 2021 à 11h23 · Mis à jour le 3 juin 2021 à 11h23
Dans la soirée du mercredi 2 juin, les numéros d'appel d'urgence 15,17, 18 et 112 sont restés inaccessibles pendant plusieurs heures. C'est un dysfonctionnement d'un équipement technique de l'opérateur d'Orange qui est à l'origine de cette panne massive. Une faute inacceptable selon Gérald Darmanin.

Vous avez peut-être eu des problèmes de réseau mercredi 2 juin, notamment si vous avez essayé de contacter les numéros d'urgence. Une panne nationale a touché les réseaux téléphoniques hier, à partir de 18 heures. Pompiers, police, SAMU... Les numéros 15, 17, 18 et 112 sont restés inaccessibles jusqu'à minuit environ, et sont toujours difficiles à joindre dans certains départements ce jeudi 3 juin encore.

Orange, opérateur mobile à l'origine de cet incident, assure à nos confrères de France Info que les services de téléphonie fixe et les numéros d'urgence sont rétablis depuis minuit. Cette panne serait due à un dysfonctionnement d'un « équipement technique », un « problème de routeur » qui n'a pas pu acheminer les appels vers les destinataires.

France Bleu affirme que si plusieurs départements ont pu retrouver un fonctionnement normal, d'autres sont toujours en difficulté. Les Bouches-du-Rhône ne peuvent toujours pas contacter le 15. Dans le Var, tous les numéros d'urgence sont difficiles à contacter. Orange reconnaît que des perturbations « marginales » subsistent sur le réseau, mais l'opérateur assure être sur le pont pour régler ces soucis. « Le réseau est sous surveillance avec une vigilance accrue, notamment aux heures de pointe des appels. Les équipes restent mobilisées et la situation doit revenir totalement à la normale dans les toutes prochaines heures », a promis Orange à nos confrères du Monde.

Cette panne inédite a causé une légère panique en France mercredi soir. Gérald Darmanin, en voyage à Tunis, a dû rentrer en urgence en France. Le ministre de l'Intérieur a dénoncé « dysfonctionnements graves et inacceptables » de la part d'Orange.

Dans une conférence de presse donnée ce jeudi matin, le ministre a précisé que « nos concitoyens doivent désormais retourner vers les numéros d’urgence, le 18, le 17, le 15, et s’ils n’y arrivent pas, utiliser les numéros de contournement que nous gardons au moins ce matin. Nous ferons un point à midi pour savoir si nous mettons fin à ces numéros de contournement. »

L'exécutif et les urgentistes craignent surtout que cette panne de réseau ait entraîné des drames irréversibles. Selon Gérald Darmanin, plusieurs Français sont décédés d'un problème cardio-vasculaire hier soir, après avoir tenté en vain d'appeler les secours. Patrick Pelloux, président de l’Association des médecins urgentistes de France, exprimait son inquiétude mercredi soir sur le plateau de BFMTV : « ce qui nous inquiète, c’est que des gens appellent pour des arrêts cardiaques, des accidents. (…) Il faut qu’on puisse répondre le plus vite possible. Il y a un véritable problème de mise en danger d’autrui. »

François Braun, président du syndicat SAMU-Urgences de France et médecin urgentiste, partage les mêmes préoccupations. « On ne sait pas quelles conséquences aura cette panne, c’est encore trop tôt pour le dire ». Il révèle cependant qu'habituellement, les urgences recensent « un pic d’appels le soir vers 19 heures ».

Orange a lancé une enquête pour déterminer l'origine de cette panne. Stéphane Richard, PDG de l'entreprise française, a été convoqué à Beauvau ce jeudi matin pour rendre des comptes au gouvernement. « Sur demande du Premier ministre, un audit externe va être diligenté sur les origines de la panne et les dysfonctionnements dans la remontée d’information », annonce Cédric O, secrétaire d’État au numérique, présent lors de la conférence de presse donnée par le ministère de l'Intérieur.

De son côté, Orange se défend. « Ce n’est pas un problème de moyens humains. C’est un souci connu, la technologie de voix sur IP est plus fragile, et cela concerne tous les opérateurs. On a des systèmes de plus en plus performants, mais plus fragiles. Et les pannes sur ces technologies sont plus difficiles à détecter », justifie Stéphane Crozier, président du syndicat CFE-CGC d’Orange. « Sur ces numéros spéciaux, on fait coexister trois technologies [mobile, traditionnel et voix sur IP]. On augmente la complexité sur quelque chose qui doit être solide », explique-t-il.

Si vous avez toujours du mal à contacter les services d'urgence via les numéros classiques, vous pouvez essayer ces différentes lignes : 

Paris (75) : 01 71 19 60 45
Seine-et-Marne (77) : 01 81 74 32 32
Yvelines (78) : 01 39 63 80 08
Essonne (91) : 01 69 13 95 31 / 01 69 13 95 50
Hauts-de-Seine (92) : 01 47 10 79 93
Seine-Saint-Denis (93) : 01 72 40 00 02
Val-de-Marne (94) : 01 49 81 23 33
Val d’Oise (95) : 01 30 75 45 59 / 01 30 75 44 39

Pour joindre la Brigade des Sapeurs-pompiers de Paris, le numéro est le suivant : 01 80 98 61 18.

Les autorités rappellent qu'il faut éviter le plus possible de surcharger le réseau d'urgence, et de n'appeler qu'en cas de réelle urgence.  

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche