Covid : vaccination des ados, l'autorisation parentale reste indispensable

Par Cécile D., Caroline J. · Publié le 22 juillet 2021 à 14h52 · Mis à jour le 24 juillet 2021 à 12h08
La campagne de vaccination se poursuit. Suite à une mise à jour du site de l'Assurance maladie, on apprend que la présence d'un parent n'est plus obligatoire. L'autorisation parentale signée reste néanmoins bien nécessaire.

La campagne de vaccination se poursuit en France. Depuis le 15 juin, tous les ados de 12 à 17 ans révolus peuvent se faire vacciner, avec une autorisation parentale signée des deux parents. 

Une fausse information relevée par LCI, liée au projet de loi sur la vaccination actuellement discuté à l'Assemblée nationale, circule sur les réseaux sociaux et a pu semer le doute chez les parents qui souhaitent faire vacciner leur enfant. En cause, cet amendement proposant « d'autoriser ces actes de dépistage ou d'injection du vaccin contre le SARS-CoV2 sans le recueil préalable du consentement des deux titulaires de l'autorité parentale. »

En lisant le texte dans son intégralité, on comprend que ce texte a pour projet de faciliter l'accès à la vaccination pour les adolescents. L'amendement adopté par les députés permet aux jeunes d'accéder à la vaccination ou aux tests de dépistage grâce à l'autorisation d'un seul parent, « sauf contre-indication médicale reconnue ». Le consentement d'un parent est donc toujours requis, mais l'adolescent n'a plus besoin de faire signer l'autorisation à ses deux parents. Cet amendement n'est cependant pas encore officiellement adopté : il ne s'agit que d'un projet de loi. Pour le moment, les deux signatures sont donc nécessaires.

Pour rappel, l'adolescent peut aller se faire vacciner seul, avec son papier d'autorisation signé de ses parents. Il n'a pas besoin d'être accompagné par eux. Dans une mise à jour datant du 21 juin du site de l'Assurance Maladie, on apprend que « le jour de la vaccination, l'adolescent de moins de 18 ans peut venir accompagné de l'un de ses parents (ou titulaires de l'autorité parentale). Il s'agit d'une recommandation et non d'une obligation. » Les adolescents doivent donc continuer à « se présenter lors de la vaccination la carte Vitale d'un de leurs parents ou une attestation de droit mentionnant le numéro de sécurité sociale d'un de leurs parents ».  

Covid : le vaccin AstraZeneca non recommandé dans 4 départements, selon la Haute autorité de SantéCovid : le vaccin AstraZeneca non recommandé dans 4 départements, selon la Haute autorité de SantéCovid : le vaccin AstraZeneca non recommandé dans 4 départements, selon la Haute autorité de SantéCovid : le vaccin AstraZeneca non recommandé dans 4 départements, selon la Haute autorité de Santé Vaccination des ados : téléchargez l'attestation d'autorisation parentale
Alors que les adolescents âgés de 12 à 18 ans peuvent se faire vacciner contre le covid-19 à compter de ce mardi 15 juin, le ministère de la Santé rappelle qu’une attestation d’autorisation parentale est obligatoire. Voici ce document à remplir et à signer impérativement avant l'arrivée au centre de vaccination. [Lire la suite]

« La vaccination va participer à ce mouvement d’immunité collective qui nous permettra, nous l’espérons, de limiter des fermetures de classes, de collèges ou de lycées à la rentrée, de protéger aussi des ados qui parfois peuvent développer des formes symptomatiquesC’est assez courant aussi dans la lutte contre les épidémies de vacciner les jeunes adolescents » avait déclaré le ministre de la Santé.

Informations pratiques

Dates et Horaires
À partir du 15 juin 2021

×
    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche