Crash de Akamai : Le Figaro, Le Parisien, France Info et Libération inaccessibles

Par Alexandre G. · Mis à jour le 23 juillet 2021 à 00h48 · Publié le 22 juillet 2021 à 18h25
Une panne informatique aurait frappé la plateforme Internet Akamai, rendant inaccessible Le Figaro, Le Parisien, Libération ou encore France Info. Les portails web de différents médias sont affectés par ce qui ressemble à un crash informatique de grande ampleur.

Les sites des médias Le Figaro, Le Parisien, Libération, France Info étaient inaccessibles le jeudi 22 juillet 2021. Ces sites d'information français étaient bloqués depuis environ 18h. Une panne informatique semble avoir touché Akamai, une plateforme Internet opérant pour de nombreux sites français. 

Par conséquent, si les médias web français ont pour la plupart été touchés par ce bug informatique important, d'autres sites ont également "crashé". Air France, Airbnb ou encore les serveurs Playstation sont eux aussi sous le coup d'une panne informatique évidente. Les urls de leurs sites étaient "inaccessibles" ce jour. 

"Une panne qui touche par ailleurs de nombreux autres sites, éditeurs de médias comme de services", confirme France info sur Twitter. "Nous faisons tout pour revenir au plus vite" indique le service du site d'infos. Akamai a declaré sur son site "Nous sommes conscients d'un problème émergent avec le service Edge DNS. Nous étudions activement le problème". "Cet incident a été atténué" a ajouté la société plus tard dans la journée. 

Piratage de Linkedin : les données de 500 millions d'utilisateurs en vente sur internetPiratage de Linkedin : les données de 500 millions d'utilisateurs en vente sur internetPiratage de Linkedin : les données de 500 millions d'utilisateurs en vente sur internetPiratage de Linkedin : les données de 500 millions d'utilisateurs en vente sur internet Piratage de Linkedin : les données de 500 millions d'utilisateurs en vente sur internet
Alors qu'un piratage mondial avait déjà frappé Facebook il y a quelques jours, le réseau social professionnel LinkedIn a été ”hacké” à son tour le 6 avril 2021. Sur le ”darknet”, les pirates numériques responsables de la fuite ont mis en vente les archives de plus de 500 millions d'utilisateurs du réseau. Seules les informations ”publiques” ont fuité. [Lire la suite]

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche