Salaire : Les salariés de l’Etablissement français du sang appelés à faire grève

Par Manon C. · Mis à jour le 2 novembre 2021 à 11h37 · Publié le 2 novembre 2021 à 11h37
Les salariés de l'Etablissement français du sang sont appelés à faire grève, à compter de ce jour, afin de manifester leur mécontentement. Ces derniers sont, en effet, les grands oubliés de la revalorisation salariale annoncée par le Ségur de la Santé.

En juin dernier, le Ségur de la Santé accordait une augmentation de 183€ net par mois à 1,5 million de professionnels des établissements de santé, des EHPAD et des personnels des établissements et services sociaux et médico-sociaux. Mais les 10 000 salariés de l'Etablissement français du sang ne font pas partie des heureux élus. 

Aussi, pour faire face à cet "oubli" dans la revalorisation des salaires annoncé par le gouvernement, les trois principaux syndicats - CFDT, FO et CFE-CGC - appellent, ce mardi 2 novembre 2021, les salariés de l'EFS à entrer en grève jusqu'au vendredi 5 novembre. 

Dans une pétition publiée en octobre, les syndicats soulignent que l'Etablissement français du sang "n’arrive plus à recruter ni à fidéliser son personnel", alors même que "la vacance de postes explose avec plus de 300 emplois non pourvus au niveau national." Avec cet appel à la grève, les syndicats entendent corriger une "distorsion salariale aux conséquences graves." 

En effet, le manque de personnel a conduit, les mois passés, à un niveau "dangereusement critique" des réserves de sang en France, l'Etablissement français du sang appelant à de nombreuses reprises, à grand renfort de sms, au sens civique des Français pour pallier ce manque de sang.  

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche