Covid : ces départements où les bars et restaurants doivent fermer plus tôt pour le Nouvel An

Par Caroline J. · Photos par Laurent P.
Paris, les Yvelines, le Val-de-Marne, mais aussi les Landes, le Calvados, les Alpes-Maritimes, ou encore la Charente-Maritime... En raison du covid-19 et de l'explosion des nouveaux cas sur le territoire, plusieurs départements imposent une fermeture anticipée des bars et restaurants le soir du 31 décembre 2021. Tour d’horizon de ces départements français qui ont décidé de serrer la vis à l'occasion du réveillon du Nouvel An.

Le 27 décembre dernier, lors d'une nouvelle conférence de presse, Jean Castex a annoncé qu’aucun couvre-feu ne sera imposé pour le Nouvel An. Mais depuis quelques heures, plusieurs départements français ont décidé malgré tout de durcir les restrictions le soir du 31 décembre 2021, en raison de la hausse spectaculaire des nouvelles contaminations au covid-19. Pour rappel, ce 29 décembre, quelques 208 000 nouveaux cas ont été enregistrés en 24h dans le pays ; un nouveau record qui laisse craindre le pire pour les jours à venir.

Dans la foulée, mercredi soir, la Préfecture de police de Paris a annoncé l'instauration d'une série de mesures pour le soir de la Saint-Sylvestre. Parmi elles ? La fermeture obligatoire de tous les bars et restaurants fixée à 2h du matin, les 1er et 2 janvier, « y compris ceux disposant d’une autorisation dérogatoire d’ouverture ».

Visuel ParisTour Eiffel soir nuitVisuel ParisTour Eiffel soir nuitVisuel ParisTour Eiffel soir nuitVisuel ParisTour Eiffel soir nuit Covid: Fermeture obligatoire à 2h du matin des bars et des restaurants à Paris, le soir du réveillon
La préfecture de police de Paris a annoncé, ce mercredi 29 décembre, que les bars et restaurants de la capitale devraient fermer leurs portes à 2h du matin au plus tard, le soir de la Saint-Sylvestre. [Lire la suite]


Mais Paris n’est pas un cas unique. D’autres départements ont eux aussi choisi de serrer la vis le soir du réveillon du Nouvel An en raison du covid-19. Ainsi, selon Le Parisien, ils sont - à ce stade - une quinzaine de départements à avoir annoncé une fermeture anticipée des bars et restaurants dans la nuit du vendredi 31 décembre au samedi 1er janvier, à l'occasion du Nouvel An. Pour certains d'entre eux, cette restriction durera même jusqu'au 2, voire jusqu'au 3 janvier. 

Outre Paris, les Yvelines, le Val-de-Marne, la Seine-et-Marne et le Val-d’Oise en Île-de-France ont annoncé une fermeture des débits de boissons à 2h du matin

 

Même horaire de fermeture dans le Calvados, les Alpes-Maritimes, en Charente-Maritime, en Indre-et-Loire, dans les Landes et en Saône-et-Loire

 

Les bars et restaurants des Côtes-d’Armor et du Haut-Rhin seront autorisés à rester ouverts une heure supplémentaire. Ils devront donc fermer leurs portes à 3h du matin. 

 

En revanche, d’autres préfectures sont plus strictes en imposant une fermeture de ces établissements à 1h du matin. C’est notamment le cas du Var et du Finistère.

Pour rappel, certains départements ont décidé de multiplier les restrictions le soir du 31 décembre. Ainsi, à Paris, il sera également interdit de danser dans les établissements recevant du public, et de consommer des boissons alcoolisées sur la voie publique. La vente à emporter de ces boissons sera également interdite du vendredi 31 décembre à 18h au samedi 1er janvier à 6h. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche