Masques FFP2, recrutement : les annonces de Jean-Michel Blanquer après la grève des enseignants

Par Caroline J. · Publié le 14 janvier 2022 à 09h52
Suite à l’importante journée de grève ce 13 janvier, le ministre de l'Éducation nationale s’est entretenu avec les syndicats des enseignants ce jeudi soir. Jean-Michel Blanquer a annoncé plusieurs mesures, parmi lesquelles la distribution de cinq millions de masques FFP2 pour « certains personnels », mais aussi le recrutement de 3.300 contractuels pour remplacer les professeurs absents en raison du covid. On fait le point sur ces annonces.

C’était une journée de mobilisation historique dans l’Éducation nationale. Ce jeudi 13 janvier 2022, les enseignants ont fait grève et sont descendus dans la rue pour dénoncer les multiples protocoles sanitaires mis en place dans les écoles. D’après le ministère de l’Intérieur, 77.500 personnes ont manifesté ce jeudi, dont 8.200 à Paris. De son côté, le SNUipp-FSU, le premier syndicat d'enseignants du premier degré, évoquait 75% de grévistes dans les écoles.

Face à la colère de nombreux enseignants, le Premier ministre Jean Castex et le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, ont reçu les syndicats ce jeudi soir. À l’issue de cette réunion, qui aura duré plus de trois heures, Jean-Michel Blanquer a pris la parole, afin de détailler les mesures prises par le gouvernement. Le ministre a fait des annonces concernant tout d’abord la distribution de masques FFP2 pour « certains personnels ». « Ce sont 5 millions de masques FFP2 qui seront diffusés dans le système scolaire pour répondre aux besoins », a déclaré le ministre, précisant toutefois que « la généralisation » de ce masque pour tous les personnels n'est pas « forcément souhaitable en soi ».

Concrètement, ces masques FFP2 seront distribués « sur demande » par exemple aux personnels en contact avec des enfants handicapés et à risque ou encore aux enseignants de maternelle. Par ailleurs, le ministère va également distribuer aux personnels de l’éducation des masques chirurgicaux à compter du début de la semaine prochaine.

L’autre annonce concerne le recrutement de 3.300 contractuels. Objectif ? Remplacer rapidement les enseignants, mais aussi les assistants d'éducation ainsi que les personnels administratifs, absents en raison du covid-19. Le ministère fera également appel aux listes complémentaires, c'est-à-dire aux « personnes qui sont sur des listes de concours, et qui rentrent ainsi dans la fonction, notamment à l'école primaire », a expliqué Jean-Michel Blanquer.

Alors que les syndicats réclamaient le report de plusieurs épreuves d'évaluation, le ministre a annoncé le report des évaluations des CP « à un délai qui reste à définir », a précisé Jean-Michel Blanquer. Pour rappel, ces épreuves auraient dû se tenir ce mois-ci. En revanche, aucune annonce n’a été faite concernant les épreuves de spécialités du bac, programmées au mois de mars. Le ministre a confié qu'il allait cependant « faire une analyse là encore avec les organisations représentatives » afin de « voir s'il est opportun d'avoir un report de ces épreuves de mars vers le mois de juin ».

 

Enfin, Jean-Michel Blanquer a affirmé que des réunions bimensuelles seront organisées avec les organisations syndicales afin de faire le point sur l'évolution de la crise sanitaire.

Pour rappel, les syndicats des enseignants doivent se réunir ce vendredi en fin de journée pour décider de la suite à donner à la mobilisation. Alors, une nouvelle journée de grève dans les écoles sera-t-elle annoncée ? Réponse dans les jours à venir.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche