À Paris, la fermeture des bars n'interdit pas la vente à emporter

Par Rizhlaine F. · Publié le 5 octobre 2020 à 17h55 · Mis à jour le 5 octobre 2020 à 18h25
Alors que Paris passe en zone d'alerte maximale, les bars sont contraints de fermer leurs portes. Cependant l'arrêté publique ce lundi 5 octobre 2020 précise que cette fermeture forcée ne concerne pas la livraison ni la vente à emporter. Pourrait-on alors voir revenir les drive-bar qu'on avait pu découvrir lors du déconfinement ?

Paris et la petite couronne sont passés en zone d'alerte maximale ce lundi 5 octobre 2020. Un coup dur pour les bars de la capitale qui sont contraints à une fermeture forcée pendant au moins deux semaines, leur réouverture dépendant de l'évolution de la crise sanitaire. 

Cette vague de fermeture donne une impression de déjà vu. On se rappelle qu'aux premières heures du déconfinement à Paris, alors que les bars n'avaient pas encore eu le feu vert pour leur réouverture, certains d'entre eux s'étaient réinventés.Faute de pouvoir accueillir de nouveau les parisiens au sein de leurs établissements, ces bars de la capitale ont alors proposé la livraison, le Click & Collect ou se transformés en buvette. On les avait alors surnommés les drive-bars.

Alors, le passage de Paris en zone d'alerte maximale pourrait-il signer le retour de ces alternatives ? L'arrêté publié ce lundi 5 octobre 2020 ne l'interdit pas en tout cas. Il précise que les débits de boissons ayant pour activité principale la vente de boissons alcoolisée n'étaient pas autorisés à accueillir du public sauf pour des activités de livraison ou de vente à emporter. Il est également précisé que le service en chambre des bars des hôtels n'étaient pas non plus concernés par ces restrictions. Cependant la vente d'alcool après 22h reste interdite.

Plus sur le sujet 

T'Cocktail, le bar à cocktails London Style à ParisT'Cocktail, le bar à cocktails London Style à ParisT'Cocktail, le bar à cocktails London Style à ParisT'Cocktail, le bar à cocktails London Style à Paris Coronavirus : fermeture totale des bars confirmée à Paris et petite couronne
C'était inévitable... Les bars à Paris et la petite couronne, désormais classées en alerte maximale, doivent fermer leurs portes à compter du 6 octobre, pour une durée de 14 jours minimum.

Le Rooftop secret de l'Hôtel de Crillon - Cocktail TartineLe Rooftop secret de l'Hôtel de Crillon - Cocktail TartineLe Rooftop secret de l'Hôtel de Crillon - Cocktail TartineLe Rooftop secret de l'Hôtel de Crillon - Cocktail Tartine Coronavirus : les bars peuvent-ils contourner la fermeture forcée en servant des tapas ?
Alors que l'épidémie de coronavirus regagne du terrain en France, Paris et la petite couronne sont placés en zone d'alerte maximale. Conséquence : les bars devront probablement fermer leurs portes. Mais leur serait-il possible de contourner cette fermeture forcée en servant de la nourriture ?

Visuel Paris Canal Saint MartinVisuel Paris Canal Saint MartinVisuel Paris Canal Saint MartinVisuel Paris Canal Saint Martin Coronavirus : à Paris, l'interdiction de consommation et vente d'alcool après 22h maintenue
Alors que Paris passe en zone d'alerte maximale, la vente et la consommation d'alcool après 22h restent interdites. Les bars doivent également fermer leurs portes.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche