Coronavirus : en Allemagne, une hausse "préoccupante" des contaminations

Par Alexandre G. · Publié le 8 octobre 2020 à 12h14 · Mis à jour le 8 octobre 2020 à 12h14
Les autorités sanitaires allemandes enregistrent ce jeudi 8 octobre un sursaut des cas positifs d'infection au Covid-19. Tandis que le pays résistait jusqu'alors mieux que les autres voisins européens, le gouvernement met sa population en garde contre une "propagation incontrôlée" du virus sur son territoire.

L'Allemagne fait face à un regain de forme inattendu du coronavirus sur ses territoires. Ce jeudi 8 octobre 2020, les autorités sanitaires outre-Rhin alertent sur une augmentation "préoccupante" des nouveaux cas de contamination au Covid-19 dans le pays. Depuis la rentrée 2020 et la fin de l'été, l'Allemagne était jusqu'alors l'un des pays européens les moins touchés par la pandémie de coronavirus

Cependant, la donne semble avoir quelque peu changé. En cause, les chiffres inquiétants enregistrés entre le mercredi 7 et le jeudi 8 octobre 2020. En effet, comme l'a souligné le ministre de la Santé Jens Spahn à l'occasion d'une conférence de presse à Berlin, "le nombre d'infections augmente, particulièrement aujourd'hui, dans une ampleur préoccupante". Dans la journée du mercredi 7 octobre, plus de 4000 nouveaux cas ont été comptabilisés par RKI, les autorités sanitaires. Un seuil qui n'avait jamais été dépassé depuis le mois d'avril 2020, avec un record en 24 heures autour des 6500 nouveaux cas, atteint le 2 avril. 

Pourtant, le ministre de la Santé s'est voulu rassurant en appelant les Allemands à ne pas "gâcher" le succès de l'Allemagne dans la lutte contre le Covid-19. Jusqu'ici, compte tenu de sa démographie encore plus importante que la France (83 millions d'habitants), l'Allemagne accusait une mortalité nettement inférieure aux autres pays européens, avec aujourd'hui 16 morts dans les dernières 24h. Désormais, étant donné que "les infections augmentent dans toutes les régions" affirme le ministre, les "lander" se sont accordés au sujet de restrictions de voyage encore plus strictes. Les voyageurs en provenance de zones à risque sont interdits de séjour dans les hôtels ou appartements. 

Dans des métropoles comme Francfort ou Berlin, le taux d'incidence se rapproche des 50 cas pour 100 000 habitants, annonce RKI. C'est pourquoi un couvre-feu est décrété, avec la fermeture des bars de 23 heures à 6 heures du matin dès samedi, et ce jusqu'au 31 octobre au minimum. Des restrictions qui concernent certains quartiers de la capitale, mais également d'autres zones de métropoles comme Brême ou Stuttgart. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche