Ramadan 2020 : les recommandations de l'OMS

Par Rizhlaine F. · Publié le 23 avril 2020 à 19h24 · Mis à jour le 24 avril 2020 à 12h48
En raison de l'épidémie de coronavirus, le Ramadan 2020 dont le jeûne commence ce 24 avril 2020 se déroulera d'une manière particulière. L'Organisation Mondiale de la Santé, (OMS) a dévoilé ses recommandations vis à vis de ce mois de jeûne.

Alors que la moitié de l'humanité est confinée en raison de l'épidémie de Coronavirus, les fêtes et évènements religieux se déroulent dans un contexte particulier. À l'instar des chrétiens lors des fêtes de Pâques, les musulmans se préparent à un Ramadan inédit. l'Organisation Mondiale de la Santé, l'OMS a fait part de ses recommandations concernant le mois de jeûne dont le premier jour est fixé au 24 avril 2020. 

Alors, le fait de jeûner présente-t-il des risques vis à vis du Coronavirus ? L'OMS indique que pour l'heure aucune étude n'a été réalisée concernant le jeûne et le risque d'infection et que les personnes en bonne santé devraient pouvoir le suivre. Pour ceux qui ont été atteint du covid-19 en revanche il est indiqué qu'ils "devraient envisager de ne pas le faire, suivant les dérogations prévues par la religion, en concertation avec leur médecin, comme pour toute autre maladie." Cette préconisation concerne également les personnes qui présentent des symptômes laissant présager un cas de coronavirus. 

Pour les profils les plus vulnérables, l'OMS invite à "appeler fermement les personnes âgées et le personnes présentant une affection préexistante (par exemple, maladie cardiovasculaire, diabète, maladie respiratoire chronique ou cancer) à ne pas se joindre aux rassemblements, car elles risquent davantage de développer une forme sévère de la COVID-19 ou d’en mourir."

D'une manière générale, l'OMS rappelle l'importance de la distanciation sociale, que ce soit dans les lieux de prière ou dans tout contexte présageant un rassemblement. Une distance de 1 mètre entre les individus est préconisée.

Le mois de Ramadan étant également étroitement lié à la charité (Sadaqat, Zakat), l'OMS dévoile également des recommandations en ce qui concerne les dons. Ainsi, en ce qui concerne les dons de nourriture, l'organisation invite à faire appel à des institutions centralisées et de proposer des portions individuelles préemballées.

De son côté, la mosquée de Paris a annoncé un Iftar contre l'isolement et prévoit la distribution de repas pour la rupture du jeûne dans différents centres et foyers. Elle annonce également s'adapter en ce qui concerne les donations. À ce jour, il est possible d'adresser son don par chèque à l'ordre de l'Institut Musulman de la Mosquée de Paris par courrier à la Place du Puits de l’Ermite 75005 Paris.

Vous pratiquez le ramadan cette année et vous souhaitez témoigner (anonymement ou non) envoyez nous un mail à temoignages@sortirparis.com.

Boostez cet article en 1 clic
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Site officiel
apps.who.int

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche