Coronavirus : le vaccin de Moderna Therapeutics bientôt en dernière phase d'essai clinique

Par Laurent P. · Publié le 15 juillet 2020 à 11h40 · Mis à jour le 15 juillet 2020 à 11h51
La lutte contre le coronavirus s'accélère ! Le laboratoire américain Moderna a annoncé mardi 14 juillet que l'essais clinique autour de l'élaboration d'un vaccin entrerait dans sa troisième et dernière phase le 27 juillet 2020. Une annonce qui suit celle communiquée mi-mai sur la première phase du même essai et ses "données intérimaires positives".

Les États-Unis sont définitivement sur la bonne voie d'un vaccin contre le coronavirus ! Le laboratoire américain Moderna a indiqué mardi 14 juillet 2020 que son candidat vaccin contre la Covid-19 entrait dans la dernière phase de son essai clinique dès le 27 juillet prochain. Une annonce qui place Moderna Therapeutics en tête dans la course mondiale à l'élaboration d'un vaccin.

Cette troisième et dernière phase comprendra 30 000 personnes aux États-Unis. Concernant le protocole de l'essai, 15 000 d'entre elles recevront une dose de vaccin de 100 microgrammes, les 15 000 autres recevront un placebo. Une phase clinique qui devrait durer deux ans et qui devrait déterminer s'il existe une réelle protection contre le coronavirus et si, comme nous l'expliquent nos confrères de 20Minutes, dans le cas d'une contamination, si le vaccin peut "prévenir la progression des symptômes" en empêchant l'aggravation des cas et le risque de décès. À noter que des résultats préliminaires devraient être publiés bien plus tôt.

Mi-mai, Moderna avait déjà donné des nouvelles de son essai clinique et dévoilé des "données intérimaires positives" concernant la première phase de celui-ci. Qu'est-ce que cela veut dire ? Cela veut dire qu'après injection de son vaccin à l'essai, nommé mRNA-1273, l'organisme de certains patients a déclenché une réponse immunitaire enthousiasmante, "de la même ampleur que ce qu'on observe chez ceux qui ont été naturellement contaminés par le virus" selon nos confrères de Challenges, qui cite un communiqué du laboratoire.

"Ces données intérimaires de phase 1, bien que préliminaires, démontrent que la vaccination avec mRNA-1273 déclenche une réponse immunitaire de même magnitude que celle causée par une infection naturelle", expliquait ainsi Tal Zaks, le directeur médical du laboratoire Moderna. En quoi consiste cet essai clinique ? Celui-ci, dirigé par est le NIH, inclut 45 patients au total, divisés en trois groupes de 15, chacun ayant reçu trois doses différentes du vaccin, en une ou deux fois. Au total, 40 des volontaires de l'essai clinique ont développé cette réponse immunitaire, et huit d'entre eus ont développé des anticorps neutralisants

"L'équipe de Moderna continue de se concentrer sur le lancement de l'essai crucial de phase 3 en juillet le plus rapidement et sûrement possible", rappelait mi-mai Stéphane Bancel, le directeur du laboratoire. Une dernière phase que de nombreux chercheurs et gouvernants vont pouvoir scruter avec attention, dès le 27 juillet, pour savoir si oui ou non, on tient bel et bien un vaccin efficace.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche