Coronavirus : des arrêts de travail sur internet pour les "cas contact"

Par Elodie D. · Publié le 2 octobre 2020 à 13h29 · Mis à jour le 2 octobre 2020 à 13h39
Pour lutter contre le coronavirus, des arrêts de travail spécial covid-19 vont être mis en place dès ce samedi 3 octobre 2020. Sans jour de carence, et à demander directement sur le site de l’Assurance Maladie sans rendez-vous avec son médecin traitant, ce nouvel arrêt de travail veut casser les chaines de contamination en facilitant la démarche

Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé ce jeudi 1er octobre la création d’un nouvel arrêt de travail dérogatoire à l’attention des salariés reconnus « cas contact » par l’Assurance Maladie qui ne peuvent pas télétravailler.

Évoqué un premier temps lors de son point presse du jeudi, cet arrêt de travail concernera les salariés invités à s’isoler par l’ARS. Ils vont ainsi pouvoir bénéficier d’un arrêt de travail dérogatoire sans aller chez le médecin traitant en faisant une demande sur internet directement sur http://declare.ameli.fr.

Olivier Véran avait déclaré : « Lorsque les personnes contacts ne peuvent pas télétravailler (…), elles peuvent bénéficier d’un arrêt de travail dérogatoire, une prescription d’isolement servant de justificatif auprès de leur employeur ».

Nom ; Prénom ; Numéro de sécurité sociale ; Numéro de téléphone (obligatoire) et surtout date de l’appel de l’Assurance Maladie pour vous prévenir que vous êtes « cas contact », les informations à fournir sont précises pour éviter les fraudes.

Il est bien précisé dans les conditions générales que « les déclarations faites sur le téléservice “declare.ameli.fr n’emportent pas automatiquement une indemnisation ».

Une vérification par les services de l’Assurance Maladie des éléments est réalisée mais le service permet au moins de télécharger un arrêt maladie pour le transmettre à son employeur. Clé de voûte du protocole « tester, isoler, protéger », l’isolation de 7 jours après la rencontre avec une personne malade du coronavirus est indispensable pour casser les chaines de transmission.

Pour faciliter l’adhésion des Français, ils ne subiront plus de jour de carence en cas d’isolation.

Informations pratiques

Site officiel
declare.ameli.fr

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche