TousAntiCovid : L'attestation désormais intégrée et pré-enregistrable sur l'application

Par Manon C. · Publié le 3 novembre 2020 à 15h52 · Mis à jour le 3 novembre 2020 à 15h52
Rebaptisée TousAntiCovid, la nouvelle version de l'application contre le Coronavirus lancée par le gouvernement a dévoilé de nouvelles fonctionnalités dans une démarche éducative, afin d'informer les Français sur les symptômes qui doivent les alerter, mais aussi les aider à trouver un laboratoire proche de chez eux pour se faire dépister. Et désormais, l'attestation de sortie est disponible directement dans l'application.

Lancé au début du mois de juin dernier, l'application StopCovid n'a, dans un premier temps, pas rencontré le succès escompté par le gouvernement avec seulement 2,8 millions de téléchargement en 6 mois, soit bien loin des applications 'StopCovid' allemandes et britanniques, téléchargées en moyenne 17 millions de fois.

Mais la tendance s'accélère : ce 3 novembre, l'application dépasse désormais les 7 millions de téléchargements et se trouve même en tête des téléchargements sur l'App Store et le Play Store, en grande partie grâce à la communication gouvernementale autour du lancement, la semaine dernière, d'une nouvelle version de l'application, plus complète. 

"On est au dessus de 7 millions de téléchargements, soit un peu plus de 10% de la population et 4,5 millions d'activations supplémentaires en 10 jours" déclare Cédric O, ce mardi, à l'AFP. Ainsi, le 2 novembre, 30 000 personnes se sont déclarés positives au Covid dans l'application, et plus de 4 200 personnes au total ont été notifiées d'une possible exposition au virus.

"Ce qui est le plus intéressant pour nous, c'est qu'on est à plus de 500 personnes par jour qui sont notifiées cas-contact par l'application. Et même plus de 800 pour la seule journée de dimanche. Une baisse est possible dans le contexte du confinement, mais ces chiffres montrent tout l'intérêt d'une diffusion beaucoup plus large de l'application." estime Cédric O. 

Et de préciser : "L'Inserm a modélisé un impact extrêmement significatif de l'application si celle-ci est téléchargée par un minimum de 20% des Français. C'est un objectif ambitieux mais atteignable. Il faut qu'on soit 15 millions à la sortie du confinement si on veut faire en sorte que l'application soit vraiment utile, particulièrement dans les lieux publics où on reste longtemps comme les salles de cinéma, les restaurants ou les transports collectifs, et éviter une politique de Stop and Go qui serait catastrophique." 

Ce mardi 3 novembre, l'application s'est dotée d'une nouvelle fonctionnalité. En effet, il est désormais possible de télécharger une attestation de sortie directement sur l'application, alors que cette dernière renvoyait auparavant vers le site du ministère de l’Intérieur. Après avoir renseigné les informations personnelles, le motif de déplacement et l'heure de sortie, comme sur le site du gouvernement, un QR code est généré automatiquement. Et innovation intéressante, il est désormais possible de sauvegarder ses données, afin de ne pas avoir à les rentrer à chaque fois. 

Pour rappel, jeudi 22 octobre, une nouvelle version de l'application StopCovid a été lancée. Lors de l'allocution de Jean Castex ce jour, le secrétaire d’État au Numérique Cédric O a dévoilé les nouvelles fonctionnalités de l'application, désormais baptisée TousAntiCovid. 

"C’est l’utilisation de tous les outils qui peut nous aider à contrôler un virus, tout en continuant à vivre. Et avec les outils numériques, chaque français devient acteur." a ainsi déclaré Cédric O. Ce dernier est ensuite revenu sur les trois piliers du dépistage : tester, alerter, protéger. 

"D’abord tester avec depistagecovid.gouv.fr pour trouver un laboratoire près de chez soi et être informé des temps d’attente dans ces derniers. Cet outil vous facilite la vie et vous permet de partager vos informations sur les temps d’attente pour aider les autres utilisateurs." 

"Ensuite alerter, pour gagner du temps sur le virus, grâce au lancement de la nouvelle mise à jour de l’application Stop Covid. L’application n’a pas été suffisamment téléchargée pour être un outil efficace dans le lutte contre la covid. Cette adoption est une opportunité manquée collectivement. Personne ne se réjouit de devoir limiter ses interaction sociales, de devoir fermer les bars et les restaurants." 

Cedric O a ainsi expliqué que le conseil scientifique avait été extrêmement clair sur ce point : "si vous sommes suffisamment nombreux à télécharger l'application, cet outil peut être grandement utile dans le lutte contre le virus.", rappelant également que "toutes les garanties ont été prises. La CNIL a audité en profondeur et validé l’application, et son code source est ouvert et public.

Parmi les nouveautés de cette nouvelle version, l'application TousAntiCovid présente donc désormais des informations locales sur la situation sanitaire, des éléments d'informations sur la connaissance et la lutte contre le virus. Elle dévoile également le nombre de téléchargements de l'application, et intègre aussi un lien vers la carte de l'ensemble des laboratoires où se faire tester. Par ailleurs, l'application TousAntiCovid pourrait, dans un futur proche, devenir une alternative au cahier de rappel dans les restaurants.

Le secrétaire d’État au Numérique Cédric O a également dévoilé, pour le pilier "Protéger" le site mesconseilscovid.fr, sur lequel on retrouve des conseils personnalités, afin de suivre dans le temps l'évolution de vos symptômes. 

"Nous voulons faire de TousAntiCovid un couteau suisse numérique pour vivre avec l'épidémie au quotidien. Nous avons besoin, dans la durée, que plusieurs millions de Français téléchargent l’application" a conclu Cédric O.

Informations pratiques

Lieu

Paris
75 Paris

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche